Ercole Amante en replay

L’Opéra Comique depuis chez vous

#CultureChezNous

du 01 Avril
au 30 Novembre 2020

Pendant le confinement, l'Opéra Comique lance un dispositif culturel en ligne pour rester en contact avec vous.

Retrouvez le replay d'Ercole Amante sur Arte Concert en cliquant ici.

Player Arte Concert

Opéra en un prologue et cinq actes de Francesco Cavalli. Livret de Francesco Buti. Créé à Paris (Tuileries) en 1662. 

Hercule aime la jeune Iole mais il est l’époux de Déjanire. Iole est en outre aimée de leur fils Hyllus. De Vénus qui favorise l’amour, ou de Junon qui protège la fidélité, qui l’emportera ?
Hercule amoureux ou la force alliée à la séduction. On ne pouvait choisir sujet plus flatteur pour célébrer les noces du jeune Louis XIV avec l’infante d’Espagne. C’est afin de propager l’image d’une monarchie irrésistible que Mazarin mobilisa pour ce spectacle les meilleurs artistes transalpins. L’opera était encore un art italien, et le prolifique Cavalli son meilleur représentant depuis la mort de Monteverdi.
L’oeuvre mêle le gotha à la mythologie, les émotions aux phénomènes naturels et cosmiques. Le résultat, à la fois ballet de cour, pièce à machines et opéra, est fastueux et baroque à souhait. Chanté en italien, Ercole amante ne fut guère compris alors, mais il devait inspirer le jeune maître de ballet, un certain Lully…
Raphaël Pichon déploie la beauté de cette œuvre rarissime à la tête d’une distribution idéale. Valérie Lesort et Christian Hecq apportent à l’art baroque la fraîcheur et la fantaisie qui ont fait le succès de leur Domino noir en 2018.

Spectacle en italien, surtitré en français et en anglais 

 

Distribution

Direction musicale Raphaël Pichon

Mise en scène Valérie Lesort et Christian Hecq (Sociétaire de la Comédie Française)

Décors Laurent Peduzzi

Costumes et machines Vanessa Sannino

Lumières Christian Pinaud

Collaboration aux mouvements Rémi Boissy

Réalisation des marionnettes Carole Allemand, Sophie Coeffic, Valérie Lesort

Assistant mise en scène Olivier Podesta

Assistante scénographie Maïté Vauclin

Assistante costumes Peggy Sturm

Chef de chant Pierre Gallon*

Ercole Nahuel di Pierro

Giunone Anna Bonitatibus

Dejanira Giuseppina Bridelli

Jole Francesca Aspromonte

Hyllo Krystian Adam

Pasithea Clerica, Terza Grazia, Secondo Pianeta Eugénie Lefebvre

Venere, Bellezza, Cinthia (prologo) Giulia Semenzato

Nettuno, Eutyro Luca Tittoto

Il Paggio Ray Chenez

Licco Dominique Visse

Prima Grazia Marie Planinsek*

Seconda Grazia, Primo Pianeta Perrine Devillers*

Terzo Pianeta Corinne Bahuaud*

Prima Aura Olivier Coiffet*

Seconda Aura, un Sacrificatore Renaud Brès*

Ruscello, Busiride, un Sacrificatore Nicolas Brooymans*

Un Sacrificatore Constantin Goubet*

Danseurs Anna Beghelli, Rémi Boissy, Leslie Dzierla, Mikaël Fau, Florence Peyrard

Choeur et Orchestre Pygmalion

Nouvelle production Opéra Comique

Coproduction Château de Versailles Spectacles, Opéra National de Bordeaux

Remerciements Centre de musique baroque de Versailles, Collaboration scientifique de Barbara Nestola, CNRS-CESR/CMBV

Compositions et orchestration Miguel Henry & Raphaël Pichon © Edition Nicolas Sceaux - Pygmalion - Tous droits réservés

* Membres de Pygmalion

Actualités associées

Vos réactions


Pour réagir connectez-vous ou créez un compte dès maintenant !

Votre compte vous permettra d'accéder gratuitement à des actualités enrichies, intéragir et commenter. Il vous permet également de consulter votre historique d'achat, d’imprimer vos billets, de modifier vos coordonnées et vos préférences.

 


0 commentaire