Valérie Lesort

Metteuse en scène

Valérie Lesort est à la fois metteuse en scène et plasticienne, avec une formation de comédienne. En tant que plasticienne, elle collabore au théâtre, au cinéma, à la télévision, entre autres avec Ph. Genty, T. Ostermeier, J.-P. Rappeneau, J.-M. Ribes, L. Besson, les Guignols de l’info, C. Zéro, X. Durringer, S. Thierry… Elle travaille dans plusieurs ateliers aux studios de cinéma de Shepperton près de Londres et conçoit 120 monstres marins marionnettiques pour l’Exposition universelle 1998 de Lisbonne. De son interdisciplinarité naît en 2012 Monsieur Herck Tévé, un programme court pour Canal+, qu’elle coécrit et coréalise avec Christian Hecq. C’est de leur passion commune pour les spectacles visuels qu’est né Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne : ils cosignent l’adaptation et la mise en scène de ce spectacle à la Comédie-Française, et elle en conçoit également les marionnettes, avec Carole Allemand. Ils reçoivent le Molière de la Création visuelle et le Prix de la critique 2016. En 2017, elle collabore avec le mentaliste Rémi Larrousse qu’elle met en scène dans Songes d’un illusionniste au Lucernaire. En 2018, Valérie Lesort et Christian Hecq mettent en scène Le Domino noir à l’Opéra royal de Wallonie à Liège et à l’Opéra Comique : ils remportent le Grand Prix de la critique du meilleur spectacle lyrique 2018. Dans le cadre des soirées Porte 8 à l’Opéra Comique, elle créé en 2018 un Cabaret horrifique dont elle assure mise en scène et effets spéciaux, et dont elle est maîtresse de cérémonie : il est repris en 2019 et tournera en 2020. En 2019, elle signe l’adaptation, la scénographie et la mise en scène de Petite balade aux enfers, adaptation pour tous d’Orphée et Eurydice de Gluck. Une reprise, une tournée ainsi que l’adaptation d’une autre œuvre du répertoire sont prévues en 2020.