Ercole Amante

Hercule amoureux de FRANCESCO CAVALLI

#ErcoleAmante

Salle Favart

du 4
au 12 Novembre 2019

Dates

4 Novembre 2019 20h00

6 Novembre 2019 20h00

8 Novembre 2019 20h00

10 Novembre 2019 relaxe 15h00

12 Novembre 2019 20h00

Toutes les dates

Renseignements

01 70 23 01 31

Le spectacle sera diffusé

sur Arte Concert dès le 12 novembre et le 30 novembre à 20h sur France Musique

A partir de 10 ans

Prix

138, 122, 97, 75, 50, 34, 16, 6 €

Réserver

05 Novembre 2019

Un nouveau podcast est disponible.

05 Novembre 2019

04 Novembre 2019

Extraits de Ercole Amante, Hercule amoureux

Hercule amoureux, Hercule assassin, Hercule dieu sage.  Venez découvrir l'opéra de Cavalli mis en scène par Valérie Lesort et Christian Hecq avec à la baguette Raphaël Pichon à la tete de Pygmalion ! du 4 au 12 Novembre 2019 En savoir plus et réserver   Direction musicale, Raphaël Pichon Mise en scène, Valérie Lesort et Christian Hecq Avec Nahuel di Pierro, Anna Bonitatibus, Giuseppina Bridelli, Francesca Aspromonte, Krystian Adam, Eugénie Lefebvre, Giulia Semenzato, Luca Tittoto, Ray Chenez, Dominique Visse Choeur et Orchestre, Pygmalion

31 Octobre 2019

Rencontre avec Raphaël Pichon - Ercole Amante

« C'est le foisonnement de cette partition qui me fascine. » Ercole Amante, du 4 au 12 novembre En savoir plus Hercule amoureux ou la force alliée à la séduction. Valérie Lesort et Christian Hecq s’emparent de l’oeuvre créée pour Louis XIV, avec la fraîcheur et la fantaisie qui ont fait le succès de leur Domino noir en 2018. Direction musicale, Raphaël Pichon Mise en scène, Valérie Lesort et Christian HecqAvec Nahuel di Pierro, Anna Bonitatibus, Giuseppina Bridelli, Francesca Aspromonte, Krystian Adam, Eugénie Lefebvre, Giulia Semenzato, Luca Tittoto, Ray Chenez, Dominique Visse Choeur et Orchestre, Pygmalion

31 Octobre 2019

Vanessa Sannino costume Ercole Amante

Ercole amante met en scène des personnages forts que j’ai caractérisés en m’inspirant de l’histoire de chacun et de l’entre-lac des mythes, en puisant aussi dans l’histoire de l’art. J’ai voulu épouser l’univers de Valérie Lesort et Christian Hecq...

Chargement en cours

Hercule amoureux ou la force alliée à la séduction. Valérie Lesort et Christian Hecq s’emparent de l’oeuvre créée pour Louis XIV, avec la fraîcheur et la fantaisie qui ont fait le succès de leur Domino noir en 2018.

Opéra en un prologue et cinq actes. Livret de Francesco Buti.
Créé à Paris (Tuileries) en 1662.

Hercule aime la jeune Iole mais il est l’époux de Déjanire. Iole est en outre aimée de leur fils Hyllus. De Vénus qui favorise l’amour, ou de Junon qui protège la fidélité, qui l’emportera ?
Hercule amoureux ou la force alliée à la séduction. On ne pouvait choisir sujet plus flatteur pour célébrer les noces du jeune Louis XIV avec l’infante d’Espagne. C’est afin de propager l’image d’une monarchie irrésistible que Mazarin mobilisa pour ce spectacle les meilleurs artistes transalpins. L’opera était encore un art italien, et le prolifique Cavalli son meilleur représentant depuis la mort de Monteverdi.
L’oeuvre mêle le gotha à la mythologie, les émotions aux phénomènes naturels et cosmiques. Le résultat, à la fois ballet de cour, pièce à machines et opéra, est fastueux et baroque à souhait. Chanté en italien, Ercole amante ne fut guère compris alors, mais il devait inspirer le jeune maître de ballet, un certain Lully…
Raphaël Pichon déploie la beauté de cette œuvre rarissime à la tête d’une distribution idéale. Valérie Lesort et Christian Hecq apportent à l’art baroque la fraîcheur et la fantaisie qui ont fait le succès de leur Domino noir en 2018.

Spectacle en italien, surtitré en français et en anglais 

Ce spectacle sera disponible sur Arte Concert dès le 12 novembre et diffusé à 20h le samedi 30 novembre sur France Musique.

Direction musicale, Raphaël Pichon
Mise en scène, Valérie Lesort et Christian Hecq

Avec Nahuel di Pierro, Anna Bonitatibus, Giuseppina Bridelli, Francesca Aspromonte, Krystian Adam, Eugénie Lefebvre, Giulia Semenzato, Luca Tittoto, Ray Chenez, Dominique Visse

Choeur et Orchestre, Pygmalion

Distribution

Direction musicale Raphaël Pichon

Mise en scène Valérie Lesort et Christian Hecq (Sociétaire de la Comédie Française)

Décors Laurent Peduzzi

Costumes et machines Vanessa Sannino

Lumières Christian Pinaud

Collaboration aux mouvements Rémi Boissy

Réalisation des marionnettes Carole Allemand, Sophie Coeffic, Valérie Lesort

Assistant mise en scène Olivier Podesta

Assistante scénographie Maïté Vauclin

Assistante costumes Peggy Sturm

Chef de chant Pierre Gallon*

Ercole Nahuel di Pierro

Giunone Anna Bonitatibus

Dejanira Giuseppina Bridelli

Jole Francesca Aspromonte

Hyllo Krystian Adam

Pasithea Clerica, Terza Grazia, Secondo Pianeta Eugénie Lefebvre

Venere, Bellezza, Cinthia (prologo) Giulia Semenzato

Nettuno, Eutyro Luca Tittoto

Il Paggio Ray Chenez

Licco Dominique Visse

Prima Grazia Marie Planinsek*

Seconda Grazia, Primo Pianeta Perrine Devillers*

Terzo Pianeta Corinne Bahuaud*

Prima Aura Olivier Coiffet*

Seconda Aura, un Sacrificatore Renaud Brès*

Ruscello, Busiride, un Sacrificatore Nicolas Brooymans*

Un Sacrificatore Constantin Goubet*

Danseurs Anna Beghelli, Rémi Boissy, Leslie Dzierla, Mikaël Fau, Florence Peyrard

Choeur et Orchestre Pygmalion

Nouvelle production Opéra Comique

Coproduction Château de Versailles Spectacles, Opéra National de Bordeaux

Remerciements Centre de musique baroque de Versailles, Collaboration scientifique de Barbara Nestola, CNRS-CESR/CMBV

Compositions et orchestration Miguel Henry & Raphaël Pichon © Edition Nicolas Sceaux - Pygmalion - Tous droits réservés

* Membres de Pygmalion

Argument

Lire +

Prologue
Diane (la Lune) célèbre les rois de France, Louis XIV qui s’unit à Marie-Thérèse, et la reine-mère Anne d’Autriche. La paix franco-espagnole fera le bonheur de la France.

Acte I
Hercule, vainqueur de tant de monstres, est terrassé par son amour pour Iole, la fiancée de son propre fils Hyllus. Vénus lui promet de faire céder Iole. Mais Junon s’emporte car Hercule, déjà marié à Déjanire, a tué le père d’Iole. 

Acte II
Iole et Hyllus échangent des serments d’amour, mais Hercule convoque Iole. Le page d’Hercule se demande ce qu’est l’amour. Lychas, le serviteur de Déjanire, le fait parler. On apprend ainsi que le père d’Iole, Eurytus, est mort pour avoir préféré unir sa fille à Hyllus plutôt qu’Hercule. Déjanire redoute d’être proscrite. Junon obtient de Pasithée l’aide de son puissant époux, le Sommeil.

Acte III
Vénus donne à Hercule un siège magique qui envoutera Iole et la livrera au héros amoureux. Le sortilège opère, au désespoir d’Hyllus que chasse son père. Mais le Sommeil endort Hercule. Junon arme Iole pour tuer le héros, mais Hyllus s’interpose. À son réveil, Hercule se méprend à la vue de son fils armé. Il le condamne à la détention et exile Déjanire.

Acte IV
Hyllus prisonnier reçoit un message d’Iole : elle se sacrifie pour le sauver de la mort. Il veut mourir mais Neptune le secourt. Dans une nécropole, Déjanire veut s’ensevelir. Survient un cortège funèbre : Iole invoque son père défunt et le prie de lui pardonner d’épouser son assassin. Lychas suggère aux deux femmes de recourir à la tunique enduite du sang du centaure Nessus, présenté jadis à Déjanire comme un philtre d’amour.

Acte V
Aux enfers, Eurytus rassemble les ombres des victimes d’Hercule. Pendant ce temps, Hercule s’apprête à épouser Iole. Elle lui offre la tunique. Aussitôt l’a-t-il revêtue qu’elle l’embrase, puis le tue. Déjanire et Hyllus se retrouvent pour pleurer le héros. Junon fait alors paraître Hercule, désormais immortel et uni à la Beauté.  

Agnès Terrier

Lire plus

Durée estimée

3h30, avec entracte

Ouverture des portes Actes I et II100 min Entracte30 min Actes II, IV et V70 min Fin du spectacle

Le spectacle voyage

Opéra Royal de Versailles 22, 24 novembre 2019

En partenariat avec

Actualités associées

  • Ercole Amante

Delacouraujardin | 3 novembre 2019 | Yves Poey

Et si la commande d'Olivier Mantei, patron de l'Opéra Comique, était en fait une mise au défi pour Valérie Lesort-Hecq, Christian Hecq, les metteurs en scène, ainsi que Raphaël Pichon, le directeur musical, de réaliser un spectacle passionnant d'une durée de trois heures, à partir d'une œuvre de 1662 pour le moins oubliée, ou en tout cas très peu connue du grand public (c'est un euphémisme) ?

Lire l'article

  • Cavalli réenchanté, Cavalli vengé

Forumopéra | 5 novembre 2019 | Guillaume Saintagne

Ne pas refuser le merveilleux. A force de spectacles où la scène choisit de prendre le contrepied du livret, on en finit par oublier quel contentement on peut trouver dans une production qui ne cherche pas midi à quatorze heure et consacre tous ses efforts à re-présenter action et musique.

Lire l'article

  • Folie baroque

Transfuge | 4 novembre 2019 | Oriane Jeancourt

Ercole Amante, grandiose opéra baroque rarement présenté en France, est réinventé à l'Opéra Comique par les soins de Raphaël Pichon, et l'exubérance des metteurs en scène Valérie Lesort et Christian Hecq.

Lire l'article

  • Ercole Amante, pleins et déliés

Musikzen | 5 novembre 2019| François Lafon

A l’Opéra-Comique : Ercole Amante de Francesco Cavalli. Un Hercule amoureux très politique qui n’est autre que le jeune Louis XIV, à qui Mazarin, pour le « remercier » d’avoir épousé l’infante espagnole Marie-Thérèse, a offert cet opéra - genre qui n’existait pas encore en France - commandé au plus illustre successeur de Monteverdi.

Lire l'article

  • Ercole Amante

Sortiz | 4 novembre 2019  | Christian Le Benerais

Lire l'article

  • Ercole Amante entre comédie et tragédie à l’Opéra Comique

Toutelaculture | 5 novembre 2019 | Yaël Hirsch

Jusqu’au 12 novembre, l’Opéra Comique nous fait redécouvrir un opéra de Francesco Cavalli (1602-1673), l’un des maîtres du baroque italien avec Claudio Monteverdi. Dans une production luxuriante de 3h30, Raphaël Pichon et l’Orchestre Pygmalion, un casting de voix de haut vol (Nahuel di Pierro, Francesca Apromonte, Giuseppina Bridelli…), les metteurs en scènes habitués du Comique, Valérie Lesort et Christian Hecq, nous proposent de ne pas trancher entre rires et larmes, pour cet « Hercule amoureux »

Lire l'article

  • Les doux travaux d’Hercule, l’enchatement d’Ercole Amante à l’Opéra Comique

Olyrix| 5 novembre 2019 | José Pons

Dans la lignée de leur délicieuse mise en scène du Domino Noir d’Auber en mars 2018 sur cette même scène, Valérie Lesort et Christian Hecq offrent un spectacle complet, réjouissant le public, basé sur le merveilleux et la surprise.

Lire l'article

  • France Culture | Emission « La Dispute » | Arnaud Laporte

Avec Emmanuelle Giuliani (La Croix), Lucile Commeaux (France Culture), Charles Arden (Olyrix)

Ecouter

  • Interview de Valérie Lesort et Christian Hecq

Radio Classique | Emission « Le journal du classique » | Laure Mezan

Ecouter

  • Chronique de Guillaume Tion

France Musique | Emission « La Matinale » | Guillaume Tion

Ecouter

  • Ercole amante, résurrection événement à l’Opéra Comique

Classique C Cool | 6 novembre 2019 | Hugues Rameau

Avec une programmation inattendue, l’Opéra Comique s’impose comme la salle la plus surprenante et excitante de tout l’Hexagone. Avec Ercole amante de Cavalli, elle vient d’exhumer le chaînon manquant de l’opéra français. Un événement !

Lire l'article

  • Ercole Amante, un spectacle éblouissant

Artistik Rezo | 6 novembre 2019 | Hélène Kuttner

Le jeune chef d’orchestre Raphaël Pichon s’attaque à un opéra de Cavalli gonflé d’intrigues mythologiques ou le bel Hercule se fait ridiculiser à cause de son amour. Valérie Lesort et Christian Hecq donnent à cette production une incroyable fantaisie visuelle et la musique jouée sur des instruments anciens nous transporte avec la furie des orages de tragédie. Encore une réussite à l’Opéra Comique.

Lire l'article

  • Un triomphe mérité

Concertonet | 5 novembre 2019 | Florent Coudeyrat

Quel chemin parcouru par Raphaël Pichon (né en 1984) depuis la création de l’ensemble Pygmalion en 2006! On connaît l’histoire: alors qu’il est encore étudiant en chant et direction au Conservatoire de Paris, le jeune homme poursuit concomitamment une carrière de contre-ténor avant d’embrasser peu à peu la seule carrière de chef, principalement dédiée au répertoire baroque

Lire l'article

  • Ercole Amante

Un fauteuil pour l’orchestre | 6 novembre 2019 | Denis Sanglard

Une merveille ! Un enchantement baroque d’une poésie, d’une délicatesse et d’une douce folie. Des cieux descendent les déesses, des enfers surgissent les morts. Junon en ballon, Venus en sa fleur, Neptune en sous-marin vert… Tempêtes marines furieuses et orages tonitruants, feux d’artifices pétaradants ! Et quelques monstres sortis tout droit de l’imagination de deux doux-dingues génialement inventifs, Valérie Lesort et Christian Hecq.

Lire l'article

  • Passionnant Ercole Amante de Cavalli, allégorie à la gloire du jeune Louis XIV, à l’Opéra Comique

Classique d’aujourd’hui | 5 novembre 2019 | Bruno Serrou

Lire l'article

  • Ercole Amante

Théâtre du blog | 5 novembre 2019 | Jean Couturier

Créé à Paris en 1662 au Palais des Tuileries, cet opéra-ballet est rarement représenté. «Raphaël Pichon est à l’origine de cette rencontre, dit Valérie Lesort. Il l’écoutait quand il était petit et voue une véritable passion à cette musique qu’il a fini par nous transmettre.» Avec enthousiasme, il dirige ici le chœur et l’orchestre de l’ensemble Pygmalion qui interprète la partition sur des instruments d’époque. Les voix des chanteurs, très justes, en particulier le baryton Nahuel di Pierro (Ercole), la soprano Anna Bonitatibus (Giunone)  et la mezzo-soprano Giuseppina Bridelli (Deianira) remplissent de bonheur les amateurs d’opéra.

Lire l'article

  • Ercole amante à l’Opéra-Comique : buffo, ma non troppo

Première loge | 5 novembre 2019 | Stéphane Lelièvre

Au rideau final, le triomphe de Valérie Lesort, Christian Hecq et leur équipe est absolu, au point que nous osons à peine émettre un léger bémol… Pourtant, si la volonté d’éblouir le public est historiquement légitime, les émotions suscitées par le spectacle de l’Opéra-Comique sont sans doute assez éloignées de celles vécues par les spectateurs de 1662. Les éclats de rire qui ponctuent continûment la représentation font qu’on se demande plus d’une fois si l’on n’est pas en train d’assister à un opéra-bouffe plutôt qu’à une œuvre destinée à célébrer le Roi de France.

Lire l'article

  • Les douze trésors d’inventivité d’Ercole Amante

Sceneweb | 6 novembre 2019 | Vincent Bouquet

A l’Opéra Comique, Valérie Lesort, Christian Hecq et Raphaël Pichon relèvent haut la main les mille défis posés par l’opéra fastueux et baroqueux à souhait de Pier Francesco Cavalli.

Lire l'article

  • « Ercole amante » : fantaisie baroque à l'Opéra-Comique

Les Echos | 6 novembre 2019 | Philippe Venturini

« Comment faire aimer le baroque à monsieur Tout-le-Monde ? » se sont demandé Valérie Lesort et Christian Hecq. Et ils ont répondu par un habile mélange d'humour et de respect. Humour parce que leur mythologie fraie avec la bande dessinée et le cinéma : le Sommeil est un cousin de Jabba le Hutt de « Star Wars », les Grecs ont troqué la tunique contre le costume des evzones et Vénus conduit un charmant véhicule-oiseau rose.

Lire l'article

  • Ercole amante de Cavalli à l'Opéra-Comique : beaux travaux

Diapason Mag| 6 novembre 2019 | Luca Dupont-Spirio

Trois siècles et demi après sa création à Paris, l'opéra composé pour les noces de Louis XIV s'invente de nouveaux fastes, sous la direction musicale de Raphaël Pichon et dans une mise en scène de Valérie Lesort et Christian Hecq.

Lire l'article

  • J’ai vu Ercole Amante à l’Opéra Comique

Tony Comédie | 6 novembre 2019 | Tristan Chavot

« Comment faire aimer le baroque à monsieur Tout-le-Monde ? » se sont demandé Valérie Lesort et Christian Hecq. Et ils ont répondu par un habile mélange d'humour et de respect. Humour parce que leur mythologie fraie avec la bande dessinée et le cinéma : le Sommeil est un cousin de Jabba le Hutt de « Star Wars », les Grecs ont troqué la tunique contre le costume des evzones et Vénus conduit un charmant véhicule-oiseau rose.

Lire l'article

  • Les merveilleux « travaux » de Francesco Cavalli

La Croix | 7 novembre 2019 | Philippe Venturini

Commandé par Mazarin en l’honneur du mariage de Louis XIV avec l’infante d’Espagne, Ercole Amante de Cavalli prouve avec éclat que l’amour et la musique sont plus forts que… la force.

Lire l'article

  • Hercule en fantaisie : Ercole amante de Cavalli

Musicologie.org | 4 novembre 2019 | Alfred Caron

« Comment faire aimer le baroque à monsieur Tout-le-Monde ? » se sont demandé Valérie Lesort et Christian Hecq. Et ils ont répondu par un habile mélange d'humour et de respect. Humour parce que leur mythologie fraie avec la bande dessinée et le cinéma : le Sommeil est un cousin de Jabba le Hutt de « Star Wars », les Grecs ont troqué la tunique contre le costume des evzones et Vénus conduit un charmant véhicule-oiseau rose.

Lire l'article

  • Ercole amante à l’Opéra-Comique : buffo, ma non troppo

Altamusica | 4 novembre 2019 | David Verdier

Domino Noir d’Auber ? Vous adorerez cet Ercole amante de Cavalli, mis en scène par Valérie Lesort et Christian Hecq à la salle Favart. L’interprétation de Raphaël Pichon et d’une équipe de solistes dont le rôle-titre de Nahuel di Pierro sauve la soirée d’un comique de répétition qui manque de la faire sombrer face aux longueurs généreuses de l’ouvrage.

Lire l'article

 

Actualités associées

Vos réactions


Pour réagir connectez-vous ou créez un compte dès maintenant !

Votre compte vous permettra d'accéder gratuitement à des actualités enrichies, intéragir et commenter. Il vous permet également de consulter votre historique d'achat, d’imprimer vos billets, de modifier vos coordonnées et vos préférences.

 


0 commentaire

Activités associées

Rencontres avec les artistes

du 12 Mars au 25 Novembre 2019

Tout le calendrier