Où sont les femmes qui composent ?

21 Juin 2017

Si l’on regarde de plus près la liste des compositeurs qui ont officié pour l’Opéra Comique depuis sa création au XVIIe siècle, on remarque un oubli majeur. Ça n’est ni la diversité, ni la qualité des œuvres, ni la réputation de ceux qui forment le répertoire de la maison. Alors même que les femmes sont au centre de chaque livret, que les femmes occupent et ont toujours occupé le devant de la scène, elles n’ont que trop rarement noirci les pages des partitions. Vous pensez tout de suite à Germaine Tailleferre, à Pauline Viardot, et vous avez raison ; mais la liste n’est pas beaucoup plus longue. 

Cette année, l’Opéra Comique rajoutera à cette liste un nom, celui de Violeta Cruz. Après des études de composition à Bogota, la jeune compositrice colombienne a intègré le Conservatoire de Paris avant de rejoindre l’IRCAM et d’être choisie comme lauréate de l’Académie de France à Rome, Villa Médicis.

Violeta Cruz travaille sur des « objets sonores » qui sont des machines mécaniques au comportement rythmique partiellement aléatoire, et dont le comportement sonore est prolongé par un dispositif électronique interactif. Une des préoccupations majeures de son travail est le rapport entre son et matière : dans le contexte instrumental, cela se traduit par un travail sur la texture musicale (le rapport entre les strates sonores qui composent le tout musical) ; dans le cas des « objets sonores », ce sont particulièrement les matières élémentaires, tels que l’eau ou la lumière, qui l’intéressent.

Après plus d’un an de travail intensif avec Jos Houben et Gilles Rico ; l’Opéra Comique accueillera le premier opéra de Violeta Cruz : La Princesse Légère, œuvre pour quatre voix, deux acteurs, dix musiciens et électronique. Elle vous en parle dans les vidéo ci-dessous.

 

 

Réagir à cet article


Pour réagir connectez-vous ou créez un compte dès maintenant !

Votre compte vous permettra d'accéder gratuitement à des actualités enrichies, intéragir et commenter. Il vous permet également de consulter votre historique d'achat, d’imprimer vos billets, de modifier vos coordonnées et vos préférences.

 


0 commentaire