La Mécanique des sentiments

de Jos Houben Et Emily Wilson

#Porte8

Salle Bizet

du 16
au 19 Octobre 2019

Dates

18 Décembre 2018 22h00

16 Octobre 2019 19h30

17 Octobre 2019 19h30

18 Octobre 2019 19h30

19 Octobre 2019 19h30

Toutes les dates

Renseignements

01 70 23 01 31 (prix d'un appel local)

Prix

25 €, consommation incluse

Réserver

03 Décembre 2018

Certains soirs, l’Opéra Comique se transforme en club musical et propose un début de soirée lyrique et intimiste en guise d’apéritif. Dans la salle Bizet autour d’une coupe de champagne, laissez-vous porter par le ton décalé et joyeux des chanteurs.

Dans la petite salle Bizet à l’atmosphère chaleureuse, les artistes ont carte blanche pour revisiter le répertoire lyrique et célébrer la chanson. Les chanteurs de la Nouvelle Troupe Favart s’offrent un moment de liberté et de complicité avec le public. Pour partager un verre décalé et joyeux, passez par le 8 rue Marivaux !

Soirées en partenariat avec le Champagne Delamotte


LA MÉCANIQUE DES SENTIMENTS ​

La musique est la sténographie de l’émotion. - Tolstoï
La musique offre aux passions le moyen de jouir d’elles mêmes. -
Nietzsche

"On va au théâtre pour s'autoriser à ressentir des sentiments forts avec lesquels on lutte dans notre quotidien, pour éprouver cet étrange plaisir d'assister en empathie aux joies, tristesses et folies des personnages en un confort total. 
Dans la vraie vie, nous sommes souvent sous l'emprise de ces états sentimentaux: la jalousie, la honte, la peur, la joie, l’amour nous motivent mais aussi nous bloquent et nous rongent. Plus une émotion grandit, plus elle nous domine et plus elle s'exprime par le corps; apparaissent alors les gestes, la respiration, les attitudes qui lui sont propres.
Parfois l’émotion nous dépasse et on est amené à produire des formes extérieures à nous dans l'espace et dans le temps- poèmes, tableaux, danses et musiques subliment ces émotions et permettent à l’auteur et au spectateur d’apprécier ces passions sous un autre angle.
La musique en particulier nous accompagne intimement dans notre vie sentimentale- sa forme s’accordant avec les passions humaines bien plus que le langage."

Ma mélancolie veut se reposer dans les cachettes et abysses de la perfection: c’est pour cela que j’ai besoin de la musique. - Nietzsche

"La Mécanique des sentiments tire les ficelles de l’art des émotions, montrant la construction de l’espace sentimental de l’art lyrique. Un narrateur nous guide à travers le paysage des passions et nous montre, avec l'aide de deux musiciens et deux chanteurs, comment les différents sentiments donnent forme au corps et à l'espace et comment ils deviennent musique.
Comment faire pleurer un public ? Est-ce qu’une lumière diagonale peut changer l’intensité dramatique ? Pourquoi certains accords nous rendent joyeux, anxieux ou mélancoliques ?

Nous puisons dans un répertoire vaste d’Offenbach à Debussy, de Schubert à Poulenc en passant par Rameau et Chausson. 

Nous explorons avec légèreté le territoire dramatique des grands sentiments. En les nommant et les habitant, en les construisant dans le jeu, nous espérons mieux les comprendre, les maitriser, s’en détacher…"

Distribution

Mise en scène Jos Houben, Emily Wilson

Décor, costumes Oria Puppo

Lumières Oria Puppo,Cédric Enjoubault

Mezzo Majdouline Zerari

Baryton Ronan Debois

Comédien Guy-Loup Boisneau

Violoncelle Elena Andreyev

Piano Martin Surot

Programme de la soirée

« Quel bruit! Quels vents ! », Hippolyte et AricieJ.-P. Rameau 
« Berceuse », Six romances, op. 16 -  P. I. Tchaïkovsky
« Des Baches Wiegenlied », Die Schöne Müllerin F. Schubert 
“Canción de cuna para dormir », Cinco Canciones Negras X. Montsalvatge
« Schmetterling », Liederalbum für die Jugend, op. 79– R. Schumann
« Être ou ne pas être », Hamlet A. Thomas
Solace S. Joplin
Wochenend und Sonnenschein/Happy days are here again M. Ager, Comedian Harmonists
Temptation N. H. Brown, A. Freed
« Ah, scostati…/Smanie implacabili », Così fan tutte W. A. Mozart
« Ne mettez pas ainsi votre main à la gorge », Pelléas et MélisandeC. Debussy
« Amour sacré de la patrie », La Muette de Portici D.-F.-E. Auber 
Ah ! ça ira - Ladré
« Belle nuit, ô nuit d’amour », Les Contes d’Hoffmann J. Offenbach
Canción pour piano n°6 – F. Mompou
« Ein Mädchen oder Weibchen », Die Zauberflöte W. A. Mozart
« Colloque sentimental », Les Fêtes galantes C. Debussy
« Nun will die Sonn’ so hell aufgeh’n », Kindertotenlieder G. Mahler
Libera me, Requiem – G. Fauré
« Dein will gescheh » (choral), Passion selon Saint Jean J.-S. Bach

 

Vos réactions


Pour réagir connectez-vous ou créez un compte dès maintenant !

Votre compte vous permettra d'accéder gratuitement à des actualités enrichies, intéragir et commenter. Il vous permet également de consulter votre historique d'achat, d’imprimer vos billets, de modifier vos coordonnées et vos préférences.

 


0 commentaire