Le reste du temps

Le reste du temps

Concert

Des œuvres de Haydn, Webern, Aperghis, Ligeti, Mozart

Ce programme composé par Georges Aperghis autour de sa pièce Le Reste du temps explore les ressources de la formation orchestrale classique, de ses pères viennois aux compositeurs décidés à la revivifier à l’époque contemporaine.

Françoise Rivalland, cymbales
Sonia Wieder-Atherton, violoncelle
Orchestre de Paris
Fabien Gabel, direction

Présentation

Le programme de ce concert a été conçu pour les dimensions intimes du plateau et de la salle de l’Opéra Comique, avec l’Orchestre de Paris en petite formation, autour de ma pièce Le Reste du temps écrite pour violoncelle, cymbalum et ensemble. J’ai d’abord pensé à Haydn, un compositeur que j’aime énormément pour sa maîtrise absolue, la grande beauté de ses œuvres et son art de la surprise qui va jusqu’à créer des effets d’improvisation. Ce paramètre, qui est vraiment un trait de son génie, me le rend très proche et me conforte dans ma propre démarche : Haydn m’a appris jusqu’où aller dans la surprise. De Haydn, j’ai aussi mis au programme le 2e concerto pour violoncelle afin de faire entendre Sonia Wieder-Atherton, qui joue ma pièce, dans une tout autre musique. Il était impossible de ne pas programmer Mozart près de Haydn et j’ai choisi deux œuvres qui entrent en correspondance puisque la 39e de Haydn a influencé la 25ede Mozart. J’écoute souvent cette symphonie de jeunesse de Mozart dont j’aime beaucoup l’énergie, qui devient presque sauvage, avec tous ses contrastes, dans le premier mouvement. Deux œuvres du XXe siècle complètent ce programme. La pièce de Webern est une œuvre de chevet que j’écoute et relis très souvent. Son économie et toutes ses couleurs extraordinaires me font penser à l’art de Paul Klee. L’influence de Webern sur les compositeurs contemporains est considérable et j’y suis évidemment sensible. Quant à la pièce de Ligeti, je l’ai découverte lors de sa création française au Domaine musical. Elle n’est pas souvent jouée alors qu’elle est passionnante sur le plan du traitement harmonique, puisqu’on y entend comment l’harmonie peut devenir mélodie. Et sa fin est extraordinaire. Le concert forme ainsi un parcours entre des œuvres liées par des correspondances, et il présente un ensemble que je qualifierais de feutré, en demi-teintes, avec l’éclat métallique donné par la pièce de Ligeti. 

Georges Aperghis

Programme

Joseph Haydn
Symphonie No 39 in G minor (1767)

Anton Webern
Fünf Stücke / Five pieces for orchestra (1913)

Georges Aperghis
Le Reste du Temps for cello, cimbalom and instrumental ensemble (2003)

Joseph Haydn
Cello concerto No 2 in D major (1783)

Gyorgy Ligeti
Melodien for small orchestra (1971)

Wolfgang Amadeus Mozart
Symphony No 25 in G minor (1773)

Coréalisation, Opéra Comique et Orchestre de Paris

Durée du concert : 2h avec un entracte

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu

Salle Favart

Tarif

30, 24, 19, 14, 10, 6 €

Renseignements

0 825 01 01 23 (0,15 € la minute)

Réserver     fb     tw

Le festival

Opéras

Soirées de Favart

Jeune public

À l'heure du dejeuner

Rencontres et colloques