Et si on préparait la suite ensemble ?

05 Juin 2020

Et si on préparait la suite ensemble ?

Chères spectatrices, chers spectateurs,​

​Marquages au sol, rubalise, organisation des cheminements du personnel, réorganisation des bureaux, des espaces communs, masques et lingettes délivrés aux arrivants: jamais pareil protocole n’aura été mis en place dans cette chère salle Favart qui en a pourtant vu d’autres. 

Depuis le 2 juin, ce sont principalement les équipes techniques qui sont à l’œuvre pour le démontage du décor de Macbeth Underworld ; un décor dont le montage s’était achevé la veille du confinement et qui n’aura pas été montré au public parisien. Dans quelques jours, il prendra la direction des entrepôts de La Monnaie de Bruxelles, en attente d’une prochaine tournée. 

L’activité artistique reprend aussi doucement. Dans quelques jours, les élèves de la Maîtrise populaire se retrouveront salle Favart pour travailler et préparer un concert en jauge très réduite le 24 juin. Des artistes viendront prochainement répéter, auditionner dans nos murs.  

L’équipe de la billetterie quant à elle, s’est réinstallée dans ses bureaux de la place Boieldieu et met en oeuvre les procédures de remboursement en attente. Dès le 8 juin, elle pourra à nouveau recevoir le public.  

Il s’agit aujourd'hui de préparer la suite. Nous vous avons proposé pendant plusieurs semaines des spectacles en ligne, avec dans le lot quelques inédits. Nous espérons que vous avez pu les apprécier. Mais nous devons renouer avec le spectacle vivant, et inventer les conditions du retour du public, de votre retour dans la salle. À ce propos, nous avons préparé un questionnaire que nous aimerions vous soumettre.

Nos regards sont tournés vers juin/juillet bien sûr, mais surtout vers septembre. Dans les circonstances actuelles, nous sommes contraints de reporter le Carmen franco-chinois de la rentrée à une saison ultérieure : 2023. Ce spectacle fait appel à un effectif artistique très important, que nous ne sommes pas sûr de pouvoir réunir sur scène dans les conditions sanitaires actuelles et qui compte dans ses rangs des solistes internationaux, un orchestre de Shangai, une maîtrise et un choeur ; les décors sont fabriqués dans les ateliers de notre coproducteur, l’Opéra de Zurich… autant d’éléments qui ne nous permettent pas aujourd’hui de garantir la tenue du spectacle en septembre, surtout devant une Salle remplie à ⅓ en raison des protocoles d’accueil en vigueur. 

Les modalités de remboursement ou de report sont proposées ici .

Nous réfléchissions à différentes propositions: un Bourgeois Gentilhomme à fin septembre/début octobre ? Ce serait une belle option. L’effectif musical est plus réduit en fosse, le spectacle a déjà été créé et nécessite un temps de répétition plus léger. Mais nous devons encore en étudier la faisabilité, notamment en termes de public, car nous ne pouvons nous permettre de jouer avec trop peu de spectateurs en salle. Le report de La Petite Balade aux Enfers , spectacle de Valérie Lesort d’après Orphée et Eurydice ?  Une forme artistique plus légère encore, qui se joue devant une salle réduite. Des concerts avec les artistes dans la salle et le public sur scène ? Cela réduit encore la jauge du public… 

Nous espérons pouvoir vous annoncer prochainement une programmation de rentrée, mais devons réévaluer tous ces paramètres à l’éclairage des nouvelles directives nationales. Nous vous tiendrons bien entendu rapidement informés de ces évolutions. 

En attendant, nous serions reconnaissants si vous acceptiez de nous aider à construire l'avenir en remplissant ce questionnaire. 

À très bientôt

L’équipe de l’Opéra Comique 

UN SONDAGE POUR PARTAGER VOS ENVIES CULTURELLES

info.opera-comique-1.png   capture_decran_2020-06-05_a_13.28.25.png

Réagir à cet article


Pour réagir connectez-vous ou créez un compte dès maintenant !

Votre compte vous permettra d'accéder gratuitement à des actualités enrichies, intéragir et commenter. Il vous permet également de consulter votre historique d'achat, d’imprimer vos billets, de modifier vos coordonnées et vos préférences.

 


0 commentaire