Sophie Marin-Degor

Sophie Marin-Degor
Stefan Brion

L’Opéra Comique a vu grandir Sophie Marin-Degor puisque, jeune enfant, elle chantait dans Werther en 1978 avec Alain Vanzo et Jeanne Rhode. Ont suivi de nombreuses et merveilleuses aventures artistiques parmi lesquelles La Sonnambula (1998), La Veuve joyeuse (2006), Le Roi malgré lui (2008), Ali baba (2014)... 

Sophie Marin-Degor fait ses études musicales à la Maîtrise de Radio-France, à la suite de quoi elle obtient un diplôme de fin d’études à Tanglewood aux USA. Sa formation parallèle en piano, danse, art dramatique et claquettes américaines la destine à la comédie musicale, mais elle se dirige peu à peu vers les répertoires baroque, lyrique contemporain.

Remarquée très jeune pour ses talents de comédienne et de chanteuse, elle est engagée pour deux saisons par la Comédie Française à 18 ans. Le Théâtre des Champs-Élysées lui confie son premier rôle à 21 ans : l’Amour dans Orphée et Eurydice de Gluck sous la direction de Sir Charles Mackerras, aux côtés de Marilyn Horne. De sa rencontre déterminante avec Jean-Claude Malgoire va naître une longue collaboration, dans l’oratorio et les rôles des répertoires baroque et mozartien, parmi lesquels Barberine, Papagena, Servilia, Zerlina, Despina, Susanna…

En 2003 et 2004, elle est nominée parmi les trois meilleurs artistes lyriques de l’année par Opernwelt en Allemagne. En 2007, elle est Mélisande dans la mise en scène d’Olivier Py dirigée par Marc Minkowski, spectacle élu « Masque d’or » 2008 au Théâtre Stanislavski de Moscou.

Parmi les rôles de son répertoire, citons Tatiana (Eugène Onéguine), Blanche de la Force et Madame Lidoine (Dialogues des Carmélites),  Missia Palmieri  (Die lustige Witwe), Rosalinde (Die Fledermaus), Pamina (Die Zauberflöte), Donna Anna (Don Giovanni), la Comtesse (Le Nozze di Figaro), Elettra (Idomeneo), Lisa (Das Land des Lächelns), Gabrielle (La Vie parisienne), Eurydice (Orphée et Eurydice), Mélisande (Pelléas et Mélisande), Alexina (Le roi malgré lui ), (Iphigénie en Aulide),  Dinah (Trouble in Tahiti), Micaëla (Carmen), Thaïs (Thaïs), Armide (Armide), la grande prêtresse (Aida), entre autres dans les opéras de Monte-Carlo, Montpellier, Saint-Etienne, Tours, Lille, Lyon, Bordeaux, Nice, Toulon, Prague, Rome, Tel Aviv, Shanghai, et à Paris à l’Opéra Garnier, au Théâtre des Champs-Élysées, au festival de Graz, sous la direction de chefs tels que Riccardo Muti, Nikolaus Harnoncourt, Serge Baudo, Laurence Foster, Jérémie Rhorer, David Reiland...

Passionnée par la création comme la redécouverte d’œuvres, elle participe régulièrement à des créations mondiales telles que La Marquise d'Ô de René Köering ou plus récemment, Coraline de Mark Anthony Turnage. Elle incarne en 2019 Béatrice dans l’Opéra Dante de Benjamin Godard.

Elle a à son actif une vingtaine d’enregistrements, notamment sous la direction de W. Christie, J.C Malgoire, J.E Gardiner, M. Minkowski, M. Hoffstetter, J.Y Ossonce, F.R Duchâble, D. Gatti ...

Eprise de pédagogie, elle enseigne le chant depuis 2018 au CNSMD de Lyon et, toujours dans la passion de la transmission, a réalisé avec succès la saison dernière sa première mise en scène et chorégraphie de La Veuve Joyeuse.