Kein Licht

Philippe Manoury

#KeinLicht

Salle Favart

du 18
au 22 Octobre 2017

Dates

18 Octobre 2017 20h00

19 Octobre 2017 20h00

21 Octobre 2017 20h00

22 Octobre 2017 15h00

Toutes les dates

Renseignements

0 825 01 01 23 (0,15 € la minute)

Prix

90, 75, 65, 50, 30, 25, 12, 6 €

Réserver

18 Octobre2017

De l'eau sur le plateau de l'Opéra Comique

Kein Licht, c’est une histoire de performance. Performance musicale, performance théâtrale mais aussi performance technique. Comment fait-on pour déverser des milliers de litres d’eau sur le plateau de la salle Favart ? Comment faire cohabiter l’eau et le matériel électrique ?  Philippe Soetewey, régisseur technique de production sur le spectacle, nous explique comment tout ça fonctionne.  Rendez-vous du 18 au 22 octobre salle Favart  En savoir plus et réserver Une création récompensée du Prix FEDORA 2016 - Rolf Lieberman pour l’Opéra 2016. Compositeur, Philippe Manoury Direction musicale, Julien Leroy Mise en scène, Nicolas Stemann Réalisateur en informatique musicale - IRCAM, Thomas Goepfer Avec Sarah Maria Sun, Olivia Vermeulen, Christina Daletska, Lionel PeintreUnited Instruments of Lucilin  

18 Octobre2017

[La chronique des Conteurs Geiger] Les pieds dans l’eau

Mardi 25 juillet 2017, 16h. Le matin, il n’y avait rien sur le plateau. A présent s’y trouve un bassin d’environ cinq mètres sur deux, rempli d’une eau dont l’obscurité de la salle permet de voir la fluorescence verte émeraude. A l’intérieur de ce...

17 Octobre2017

[La chronique des Conteurs Geiger] Think-générale

Mardi 17 octobre 2017. Nous sommes quelques-uns à attendre devant la salle Favart, les grilles ferment l’accès au grand hall de l’entrée. On vient alors nous chercher pour nous faire entrer au 5 rue Favart, entrée des artistes. Était-ce alors une...

16 Octobre2017

[La chronique des Conteurs Geiger] Du politique dans Kein Licht

Accident nucléaire, techno-dépendance contemporaine, montée des populismes, les thématiques abordées par Elfried Jelinek sont à première vue explosives, politiques et dramatiques à souhait. Refusant pourtant de verser dans « l'art engagé », le...

15 Octobre2017

Revue de presse sur Kein Licht

En attendant Kein Licht... ...

Chargement en cours

Passez la soirée avec l’Opéra Comique depuis votre canapé !

Kein Licht sera diffusé sur Arte Concert en direct le samedi 21 octobre à 20h puis sera disponible en replay pendant 6 mois.

Une création très attendue et déjà récompensée par un prix international. L’œuvre inspirée de la catastrophe de Fukushima est signée Philippe Manoury et Nicolas Stemann, sur un texte d’Elfriede Jelinek, auteur de La Pianiste et prix Nobel de littérature.

Kein Licht 
(2011/2012/2017)
CRÉATION - Thinkspiel pour acteurs, chanteurs, musiciens et musique électronique en temps réel, d’après un texte de Elfriede Jelinek. Commande de l’Opéra Comique. Création mondiale le 25 août 2017 dans le cadre de la Ruhrtriennale, Allemagne.

Lauréat du Prix FEDORA - Rolf Liebermann pour l'Opéra 2016

11 mars 2011. Un séisme et le tsunami qui en résulte ravagent la côte orientale du Japon. Les systèmes de refroidissement de la centrale nucléaire de Fukushima tombent hors service, les cœurs de deux réacteurs entrent en fusion. Les répercussions sont énormes, au niveau mondial, sur la place du nucléaire dans la politique énergétique des états. 
Engagée et moraliste, la prix Nobel Elfriede Jelinek entame aussitôt Kein Licht, variation de monologues qui, dans une écriture éminemment musicale, disent l’effroi, la douleur, la perte, la colère. Nicolas Stemann est familier de ses textes qu’il met régulièrement en scène. Philippe Manoury travaille sur l’interaction entre acoustique et informatique et explore volontiers les nouvelles formes d’un théâtre musical. 
Avec Kein Licht, tous deux organisent la rencontre entre théâtre de texte et musique de théâtre, composée à l’avance ou produite en temps réel. Ils nous offrent une réflexion visuelle et polyphonique, interactive et non dénuée d’humour, sur la place de la technologie dans nos vies, sur la place de la vie face à la technologie. 

Spectacle en allemand surtitré.

Direction musicale, Julien Leroy
Mise en scène, Nicolas Stemann
Réalisateur en informatique musicale - IRCAM, Thomas Goepfer

Avec Sarah Maria Sun, Olivia Vermeulen, Christina Daletska, Lionel Peintre

United Instruments of Lucilin  

Direction musicale Julien Leroy

Mise en scène Nicolas Stemann

Scénographie Katrin Nottrodt

Mixage et performances électroniques Philippe Manoury

Vidéo Claudia Lehmann

Costumes Marysol del Castillo

Lumières Rainer Casper

Réalisateur en informatique musicale - IRCAM Thomas Goepfer

Ingénieur du son IRCAM Julien Aléonard

Dramaturgie Benjamin von Blomberg

Chef de chant Christophe Manien

Assistant mise en scène Christèle Ortu

Assistant scénographie Emilie Cognard

Traduction Ruth Orthmann

Soprano Sarah Maria Sun

Mezzo Olivia Vermeulen

Contralto Christina Daletska

Baryton Lionel Peintre

Acteurs Caroline Peters / Niels Bormann

Chien "Cheeky”, Karina Laproye

Quatuor vocal Chœur du National Theater in Zagreb

Orchestre United Instruments of Lucilin

Violons André Pons-Valdès, Winnie Huang

Alto Danielle Hennicot

Violoncelle Jean-Philippe Martignoni

Contrebasse Johannes Nied

Flûte Sophie Deshayes

Clarinette Marcel Lallemang

Hautbois Clémence Ganet

Trompette Philippe Ranallo

Cor Steve Boehm

Piano Pascal Meyer

Percussion Guy Frisch

L’électronique de la production a été réalisée dans les studios de l’IRCAM.

Production Opéra Comique

Coproduction Ruhrtriennale, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Théâtre National Croate de Zagreb, Festival Musica de Strasbourg et Opéra National du Rhin, Münchner Kammerspiele, Ircam–Centre Pompidou, United Instruments of Lucilin et 105 donateurs individuels.

Lauréat du Prix FEDORA - Rolf Liebermann pour l'Opéra 2016

Biographies

Argument

Texte polyphonique, Kein Licht (2011/2012/2017) fait dialoguer des personnages perdus dans l’espace et le temps, suite à la catastrophe de Fukushima. Essayant de se reconstituer, ces personnages échangent et parlent de douleur, perte et de tragédie, avec parfois beaucoup d’humour. Pas tout à fait un opéra, ni un singspiel (opéra-comique allemand), Kein Licht est un « thinkspiel », c’est-à-dire un jeu avec la pensée. Ce spectacle musical a pour but de nous faire réfléchir sur les enjeux énormes de notre actualité. Théâtre et musique seront créés sous vos yeux, et seront le fruit d’une élaboration commune sur le vif, comme on n’en aura rarement vu.

À lire avant le spectacle

Avant-spectacles

  • Avant la représentation, venez découvrir dans le théâtre de nombreux rendez-vous, l'entrée est libre sur présentation du billet :

En avant-spectacle des représentations de Kein Licht : cycle de mini-conférences scientifiques et débats citoyens, installations et performances arts-sciences proposés par l’EHESS, l’université PSL et le CNRS

45 minutes avant le spectacle (durée : 10 minutes)

Salle Bizet
-     Présentation de Kein Licht par Agnès Terrier
-     Cérémonie du thé
-     Présentation de la performance de Dominique Peysson et Olivier Goulet par Karine Le Bail

Foyer Favart
Chantez l'opéra : appropriez-vous par le chant les grands airs de Kein Licht avec Geneviève Boulestreau.

Sous les escaliers d'honneur
-     Performances de Dominique Peysson et Olivier Goulet

35 minutes avant le spectacle (durée : 10 minutes)

Salle Bizet
-     Mini-conférences scientifiques avec Greg Beller, Olivier Evrard, Sylvain David, Philippe Bousquet

25 minutes avant le spectacle (durée : 10 minutes)

Salle Bizet
-     Performance de Dominique Peysson et Olivier Goulet 
-     Questions du public

  • Rencontre avec les artistes de la production samedi 21 octobre à 16h. ATTENTION, cette rencontre est annulée. Nous nous excusons pour la gêne occasionnée. 

Tarifs pour les -35 ans

Qui a dit que l’opéra était trop cher ?
Si vous avez -35 ans, la première de chaque opéra cette saison est à 20€.
Soyez rapides : la réservation des places jeunes Kein Licht ouvrira lundi 18 septembre à 12h. En jean ou en costume, on vous attend !

Réserver

Durée estimée

2h15 sans entracte

Ouverture des portes Thinkspiel 135 min Fin du spectacle

Avec le soutien de

2017_bandeaunoms_donateurskl.png

Captation et partenariat média

Actualités associées

Kein Licht
(2011/2012/2017)

RuhrTriennale 25, 26, 27 août, 1er,  2, 3 septembre 2017 : création mondiale le 25 août 2017 dans le cadre de la Ruhrtriennale, Allemagne.
Festival Musica, Strasbourg 22, 23, 24, 25 septembre 2017
Opéra Comique 18, 19, 21, 22 octobre 2017
Théâtre national de Croatie- Zagreb 7, 8, 9 novembre 2017
Grand théâtre de la Ville du Luxembourg 22, 23 novembre 2017

Comptes-rendus

L’Avant-Scène Opéra / Pierre Rigaudière / 24 octobre
http://www.asopera.fr/critique-kein-licht-r657.htm

Altamusica / Thomas Coubronne / 23 octobre
http://www.altamusica.com/concerts/document.php?action=MoreDocument&DocRef=6359&DossierRef=5825

Classiquenews / Sabino Pena-Arcia / 23 octobre
http://www.classiquenews.com/compte-rendu-opera-paris-opera-comique-le-19-octobre-2017-kein-licht-philippe-manoury-kein-licht-julien-leroy-nicolas-stemann/

Webtheatre / Caroline Alexander / 21 octobre
http://www.webtheatre.fr/Kein-Licht-de-Philippe-Manoury

CultureBox / Lorenzo Ciavarini-Azzi / 21 octobre
http://culturebox.francetvinfo.fr/opera-classique/opera/pourquoi-kein-licht-a-l-opera-comique-casse-les-codes-et-seduit-264183

Bachtrack / Jean-Marc Piriou / 21 octobre
https://bachtrack.com/critique-kein-licht-manoury-stemann-leroy-vermeulen-sun-daletska-peintre-opera-comique-paris-octobre-2017

Operagazet.be / Max Yvetot / 21 octobre
http://operagazet.be/recensies/recensies-2017-2018/fr/paris-kein-licht/
http://operagazet.be/recensies/recensies-2017-2018/fr/paris-kein-licht-nl/

France Inter / Classique & Co / Anna Sigalevitch
Diffusion : 21 octobre à 7h24
https://www.franceinter.fr/emissions/classic-co/classic-co-21-octobre-2017

Télérama.fr / Sophie Bourdais / 20 octobre
http://www.telerama.fr/musique/avec-kein-licht,-philippe-manoury-invente-le-thinkspiel-radioactif,n5288436.php

Libération / Guillaume Tion / 20 octobre
http://next.liberation.fr/musique/2017/10/20/kein-licht-fissile-a-chanter_1604496

Musicologie.org/ Alfred Caron / 20 octobre
http://www.musicologie.org/17/kein_licht_2011_2012_2017.html

Les Echos / Philippe Venturini /19 octobre
https://www.lesechos.fr/week-end/culture/spectacles/030747241790-kein-licht-en-courant-alternatif-a-lopera-comique-2123625.php

ForumOpéra / Alexandre Jamar / 19 octobre
https://www.forumopera.com/manoury-kein-licht-paris-opera-comique-paris-favart-mode-demploi-pour-un-thinkspiel

Olyrix / Charles Arden / 19 octobre
https://www.olyrix.com/articles/production/1430/kein-licht-philippe-manoury-opera-comique-18-octobre-2017-critique-chronique-compte-rendu-article-electronique-elfriede-jelinek-leroy-stemann-ircam-goepfer-maria-sun-olivia-vermeulen-christina-daletska-lionel-peintre-caroline-peters-niels-bormann-united-i

OperaBase / chanteur.net / Alain Zürcher / 18 octobre
http://chanteur.net/spectacles/20171018-Opera_Comique-Kein_Licht-Manoury.htm

« Kein Licht », un opéra lanceur d’alerte / Par Marie-Aude Roux / 18 Octobre 2017
http://lemonde.fr/scenes/article/2017/10/18/kein-licht-un-opera-lanceur-d-alerte_5202453_1654999.html

Philippe Manoury : « L’opéra doit s’adapter à de nouvelles manières de représenter le monde » / Par Alexandre Jamar / 16 Octobre 2017
https://www.forumopera.com/actu/philippe-manoury-lopera-doit-sadapter-a-de-nouvelles-manieres-de-representer-le-monde

Kein Licht, un « thinkspiel » post-apocalyptique / 22 septembre 2017 par Christophe Candoni
http://www.sceneweb.fr/nicolas-stemann-met-scene-kein-licht-dapres-texte-de-elfriede-jelinek-opera-de-philippe-manoury/

Interview du compositeur dans La Malle à Musique sur Fréquence Protestante

Wanderersite / David Verdier / 3 octobre
http://wanderersite.com/2017/10/kein-licht-festival-musica-strasbourg/

Kein Licht de Philippe Manoury : un capharnaüm coloré à l’Opéra du Rhin / 25 septembre
https://www.lalettredumusicien.fr/s/articles/5459_0_kein-licht-de-philippe-manoury-un-capharnaum-colore-a-lopera-du-rhin

Kein Licht de Philippe Manoury en création française au festival Musica - Un jeu dangereux – Compte-rendu
http://www.concertclassic.com/article/kein-licht-de-philippe-manoury-en-creation-francaise-au-festival-musica-un-jeu-dangereu

Giornale della Musica / Stefano Nardelli / 25 septembre
http://www.giornaledellamusica.it/rol/?id=5609

Baden online / Oscar Sala / 25 septembre
https://www.bo.de/boulevard/endzeit-spektakel-kein-licht-zeigt-katastrophe-multimedial

Badische Zeitung / 25 septembre
https://www.badische-zeitung.de/theater-2/allemagne-montagne-schuhplattler-und-so--142374928.html

Neue  Musik Zeitung / Georg Rudiger / 24 septembre
https://www.nmz.de/online/mit-galgenhumor-in-die-apokalypse-philippe-manourys-oper-kein-licht-in-strassburg

Olyrix / Damien Dutilleul / 23 septembre
http://www.olyrix.com/articles/production/1356/kein-licht-creation-philippe-manoury-article-chronique-avis-critique-compte-rendu-opera-national-du-rhin-strasbourg-comique-fukushima-nucleaire-julien-leroy-nicolas-stemann-sarah-maria-sun-olivia-vermeulen-christina-daletska-lionel-peintre

Toute la culture / Yaël Hirsch / 23 septembre
http://toutelaculture.com/spectacles/opera/musica-2017-jour-2-creation-francaise-de-kein-licht-de-philippe-manoury-a-lopera-national-du-rhin/

Actualités associées

Kein Licht, opéra radioactif ?

En avant-spectacle des représentations de Kein Licht, cycle de mini-conférences scientifiques et débats citoyens, installations et performances arts-sciences proposés par l’EHESS, l’université PSL et le CNRS

Les « avant-spectacles » qui précèdent le moment de musique constituent un espace-temps particulier où le public est tout autant habité de désir et d’attente que de questions à poser. Si bien que l’on nourrit souvent ce temps à part d’un surcroît de matière à penser l’œuvre dans son contexte historique, musical, philosophique.

Par l’ensemble des problèmes et des enjeux qu’il soulève, l’opéra Kein Licht invite à imaginer un autre format, mobilisant cette fois notre culture scientifique et mathématique, et notre perception du hasard.

Evènement climatique extrême, accident nucléaire, techno-dépendance contemporaine, montée des populismes, etc., les thématiques abordées par Kein Licht sont à première vue explosives ou à tout le moins dramatiques, au sens du drâma emprunté au grec ancien δρᾶμα désignant l’action théâtrale ; sur la scène donc, le drame d’une technologie poussée à l’extrême et dont les réactions en chaîne semblent échapper à tout contrôle humain jusqu’à développer une forme d’autonomie. Par-delà les questions déjà anciennes de Philippe Manoury sur l’aléa interprétatif et le temps réel, la musique de Kein Licht interroge donc cette fois l’indéterminé, avec une musique devenue elle-même processus stochastique, d’un type que les probabilistes nomment « chaîne de Markov » et dont les transitions aléatoires viennent jouer en miroir des chocs atomiques et particulaires dans un réacteur.

Karine Le Bail
Centre de recherches sur les arts et le langage (CNRS-EHESS-PSL)

Au programme

45 minutes avant le spectacle (durée 10min)

Salle Bizet
-     Accueil du public et présentation de Kein Licht par la dramaturge Agnès Terrier

-     Début de la cérémonie du thé japonaise

-     Présentation de la performance « La vie est une vapeur… et puis rien » de la physicienne-plasticienne Dominique Peysson et du plasticien Olivier Goulet, ainsi que le chercheur invité et la thématique de sa conférence par Karine Le Bail

Foyer Favart
Chantez l'opéra : appropriez-vous par le chant les grands airs de Kein Licht avec Geneviève Boulestreau.

Sous les escaliers d'honneur
-     Performances de Dominique Peysson et Olivier Goulet

35 minutes avant le spectacle (durée 10 min)

Salle Bizet
-     Mini-conférences scientifiques 

18 octobre à 19h25 : Greg Beller, chercheur et réalisateur en informatique musicale à l’Ircam, directeur du département interfaces recherche/création de l’Ircam et directeur artistique de la compagnie Synekine. Thématiques de recherche : les émotions et l'expressivité, la voix et le geste, la création sonore dans le spectacle vivant. 

19 octobre à 19h25 : Olivier Evrard, chercheur au Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA) et membre du Laboratoire des Sciences et du Climat de l’Environnement (CNRS-CEA-UVSQ). Spécialiste des questions d’érosion et de pollution radioactive dans les sols suite à un accident nucléaire, comme celui de Fukushima.

21 octobre à 19h25 : Sylvain David, chercheur CNRS à l’Institut de Physique Nucléaire d’Orsay (IPNO), spécialiste en physique des réacteurs nucléaires ; thématiques de recherche : nucléaire du futur, physique de la régénération et de la transmutation des déchets, études de scénarios associés.

22 octobre à 19h25 : Philippe Bousquet, professeur à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et chercheur au Laboratoire des Sciences et du Climat de l’Environnement (CNRS-CEA-UVSQ), spécialiste du cycle du carbone dans le système climatique de la Terre et des événements climatiques extrêmes.

25 minutes avant la représentation

Dans les espaces publics
-     Début de la performance de Dominique Peysson et Olivier Goulet « La vie est une vapeur…et puis rien » 

-     Questions du public

L’Opéra Comique tient à remercier celles et ceux qui ont accompagné chaque représentation.
Pour les conférences scientifiques : Karine Le Bail, chercheuse CNRS à l’EHESS (Centre de recherches sur les arts et le langage) ; Greg Beller, chercheur et réalisateur en informatique musicale à l’Ircam ; Philippe Bousquet, professeur à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et chercheur au Laboratoire des Sciences et du Climat de l’Environnement (CNRS-CEA-UVSQ) ; Sylvain David, chercheur CNRS à l’Institut de Physique Nucléaire
d’Orsay (IPNO) ; Olivier Evrard, chercheur au Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA) ; enfin les quatre « Conteurs Geiger », étudiants de l’EHESS : Gustave Carpène, Léo Migotti, Noémie Regnaut et Charles-Alexandre Creton. Pour les installations et performances qui ont jalonné tous les espaces publics : les plasticiens Dominique Peysson
(EnsadLab-PSL) et Olivier Goulet.

Merci au CNRS, au programme de recherche Iris « Création, cognition et société » (EHESS-PSL) ainsi qu’au Laboratoire d’Excellence « Création, Arts et Patrimoines » (CAP).

 

Cycle de mini-conférences scientifiques et débats citoyens, installations et performances arts-sciences proposés par l’EHESS, l’université PSL et le CNRS

45 minutes avant le spectacle

Salle Bizet

-     Présentation de Kein Licht par Agnès Terrier
-     Cérémonie du thé

Foyer Favart
-     Chantez Kein Licht avec Geneviève Boulestreau

Sous les escaliers d'honneur
-     Performance de Dominique Peysson et Olivier Goulet

35 minutes avant le spectacle

-     Mini-conférences scientifiques avec Greg Beller, Olivier Evrard, Sylvain David, Philippe Bousquet

25 minutes avant la représentation

-     Performance de Dominique Peysson et Olivier Goulet 
-     Questions du public

Actualités associées

Vos réactions


Pour réagir connectez-vous ou créez un compte dès maintenant !

Votre compte vous permettra d'accéder gratuitement à des actualités enrichies, intéragir et commenter. Il vous permet également de consulter votre historique d'achat, d’imprimer vos billets, de modifier vos coordonnées et vos préférences.

 


3 commentaires

Portrait de Bruno MANIGAUT

Bruno MANIGAUT

Que dire de Kein Licht ...

C'est une expérience totale ! Musique (écrite ou générée par une machine), texte, mise en scène et scénographie : tout se mêle pour nous livrer les questions et non les réponses du nucléaire

Spectacle intriguant, envoûtant, inquiétant, on passe par toutes les émotions en se posant de vraies questions en sortant de salle ... sur l'avenir de l'énergie et nos propres consommations de celle-ci, sur le nucléaire, sur ce que nous faisons de la Terre. Qu'est ce que notre génération laissera de celle-ci ...  La question ultime est là !

Toutes ces réflexions sont portées par la musique de Philippe Manoury qui n'est jamais agressive (n'étant pas grand fan de contemporain (et c'est un euphémisme). Soit directement par l'orchestre, soit générée par cette "machine" qui nous supplantera peut être un jour ..

Un spectacle complet, intelligent, pas rébarbatif, qui nous permet de réfléchir même si c'est à posteriori et peut être de nous poser des questions qui vont faire évoluer les choses

Kein Licht, c'est fini à l'Opéra Comique, mais ça repart en tournée au Luxembourg et à Zagreb ...

à voir et écouter absolument si vous le pouvez !!! (pensez au replay sur Arte-Concert ;o) )

Expérience formidable !!!

22 Octobre 2017

Portrait de Kamel BENHAMOU

Kamel BENHAMOU

Entièrement d'accord!

23 Octobre 2017

Portrait de Gerard Desportes

Gerard Desportes

Membre de l'Opéra Comique

A titre personnel, j'ajouterai qu'en marge du spectacle, ce fut une expérience incroyable. D'abord avec l'opération de crowdfunding qui nous a fait rencontrer des gens qu'on ne connaissait pas au Comique. A commencer par la boîte qui s'est chargée de recueillir les fonds. Ensuite dans la bataille pour faire connaître le spectacle, avec plein d'institutions qui nous ont aidé à construire le programme d'avant-représentation (CNRS, PSL, IRCAM, EHSS,...), sans parler des twittos. Pour le dire autrement, c'était fatiguant mais on s'est bien marrés!

23 Octobre 2017

Activités associées

Rencontres avec les artistes

du 18 Février au 23 Décembre 2017

Une rencontre avec les maîtres d’œuvre, pour une discussion ouverte à tous. Accès libre sur inscription.

La Leçon de Christophe Grapperon

du 21 Mai au 3 Décembre 2017

Parce que l’expérience du chant en dit parfois plus que les mots, Christophe Grapperon vous propose une découverte des opéras de la saison en vous faisant chanter leurs airs les plus fameux ou les plus vibrants.

Tout le calendrier