Cendrillon – Jeune public

Cendrillon – Jeune public

Pauline Viardot

OPÉRA-COMIQUE à partir de 8 ans.

Précédé par des mélodies de Pauline Viardot et ses contemporains

 

Préparation musicale, Mireille Delunsch
Mise en scène, Thierry Thieû Niang

Ronan Debois / Olivier Déjean, Sandrine Buendia / Eva Ganizate, Cécile Achille / Sandrine Buendia, Alix Le Saux, Magali Arnault Stanczak, François Rougier / Patrick Kabongo Mubenga, Safir Behloul

Marie Bunel, récitante
Marine Thoreau La Salle / Bertrand Halary

 

Argument

Les Personnages :
Le Baron de Pictordu, baryton
Marie, dite Cendrillon, soprano
Armelinde, fille de Pictordu, mezzo-soprano
Maguelonne, fille de Pictordu, soprano
La Fée, soprano colorature
Le Prince Charmant, ténor
Le Comte Barigoule, ténor
 
PREMIER TABLEAU
Le salon du Baron Pictordu


Seule dans le salon du Baron Pictordu, Cendrillon chantonne qu'elle est pauvre et qu'elle ne trouvera peut-être jamais l'amour. Un mendiant l'interrompt pour lui demander si les maîtresses de la maison pourraient lui donner un peu à manger.
Se retrouvant seul, le "mendiant" révèle qu'il est, en fait, un prince. Les sœurs arrivent au moment où il s'en va et reprochent à Cendrillon de l'avoir laissé entrer.
Le prince revient, déguisé cette fois en chambellan, et invite la famille à un bal qui aura lieu le soir même. Les sœurs, excitées, courent se préparer.
Entre le baron qui nous révèle son secret. Autrefois, il était épicier et faisait un négoce plutôt louche qui a fini par l'amener en prison. Les sœurs partent au bal avec leur père. Cendrillon rêve du chambellan et s'endort. Une voix la réveille : c'est la Fée, sa Marraine, qui transforme les objets les plus inattendus pour donner à Cendrillon carrosse et chevaux. Elle lui remet aussi un voile magique et des souliers pour se rendre au bal. Une seule condition : il faut qu'elle rentre avant minuit.


DEUXIEME TABLEAU
Dans la salle de bal du château


Le véritable chambellan, le Comte Barigoule, s'exerce au rôle qu'il doit jouer pendant la soirée : celui du Prince charmant.
Le vrai prince, qui veut qu'on l'aime pour sa personne et non pour sa couronne, porte encore l'habit de chambellan.
Le Baron arrive avec ses filles Armelinde et Maguelonne, et tous trois essaient de s'attirer les bonnes grâces du Comte Barigoule. Cendrillon est la dernière à arriver et son entrée attire le regard de tous les invités. Le Comte propose alors aux dames de chanter et un concert s'improvise. Après le menuet qui s'ensuit, il escorte les invités vers le pavillon. Enfin seuls, Cendrillon et le "chambellan" se déclarent leurs sentiments, mais ils sont interrompus par l'horloge qui sonne minuit.
Cendrillon part en courant et perd un de ses souliers.


TROISIEME TABLEAU
Le salon du Baron Pictordu


De retour chez lui, le Baron Pictordu est inquiet de la manière dont le "Prince" le dévisageait. Ses craintes sont justifiées lorsque le Comte Barigoule entre et révèle qu'il reconnaît en Pictordu l'épicier qui lui vendait cet horrible pain d'épices. La véritable raison de sa visite est d'informer le baron de l'arrivée imminente du Prince, désireux de savoir à qui appartient le soulier.
Avec l'aide du Comte Barigoule, les sœurs essaient le soulier, qui ne va ni à l'une ni à l'autre. Mais le prince persiste et comme le Comte Barigoule sait qu'il doit y avoir une autre jeune fille dans la maison, on envoie chercher Cendrillon à la cuisine.
Le soulier lui va à la perfection et la Fée peut venir bénir l'heureux couple.

 


Avec le soutien de :

fonds-d-action-sacem-site-2.gif


 

Présentation

En guise de prologue, mélodies de Pauline Viardot et de ses contemporains. Avec la participation de Mireille Delunsch

Muse de Gounod et de Berlioz, mais aussi de George Sand et de Tourgueniev, Pauline Viardot domine la seconde moitié du XIXe siècle musical par sa stature d’interprète et d’animatrice de la vie culturelle. Amoureuse de musique au point de sacrifier sa fortune pour acquérir le manuscrit de Don Giovanni – donné ensuite au Conservatoire – Pauline Viardot préféra toujours défendre les œuvres des autres que promouvoir les siennes. Elle n’en fut pas moins une compositrice émérite et contribua, avec ses contemporaines Clara Schumann et Augusta Holmes, à ouvrir aux femmes les portes d’un milieu presque exclusivement masculin. Deux ans après la spectaculaireCendrillon de Massenet, voici une version intimiste du conte de perrault, comme conçue au coin du feu. Entourée de personnages truculents mais protégée par une fée exubérante, Cendrillon trouve une nouvelle vie dans cette petite œuvre élaborée pour une exécution entre amis.

Durée du spectacle 1h40


Avec le soutien de :

fonds-d-action-sacem-site-2.gif


 

Programme

PROLOGUE
L'Étoile de Camille Saint-Saëns
Interprété par Eva Ganizate

Lettre de Pauline Viardot
Extrait de Pauline Viardot, au miroir de sa correspondance de Michèle Friang
Interprété par Marie Bunel

Madrid de Pauline Viardot
Interprété par Patrick Kabongo Mubenga

Lettre de Pauline Viardot
Extrait de Pauline Viardot, au miroir de sa correspondance de Michèle Friang
Interprété par Marie Bunel

Le soir de Charles Gounod
Interprété par Olivier Déjean

Texte de Pauline Viardot
Extrait de Pauline Viardot de Patrick Barbier
Interprété par Marie Bunel

Ici-bas tous les lilas meurent de Pauline Viardot
Interprété par Safir Behloul

Havanaise de Pauline Viardot
Interprété par l’ensemble des chanteurs

Texte suivi des didascalies de Cendrillon de Pauline Viardot
Interprété par Marie Bunel

 

CENDRILLON de Pauline Viardot

Programme de la scène du bal :

El desdichado de Camille Saint-Saëns
Interprété par Sandrine Buendia et Alix Le Saux

Ah vous dirais-je Maman d’Adolph Adam
Interprété par Magali Arnault Stanczak

Chérubin (air de Nina) de Jules Massenet
Interprété par Eva Ganizate

Valse de Pauline Viardot
Interprété par Bertrand Halary

 


Avec le soutien de :

fonds-d-action-sacem-site-2.gif


 

Distribution

Préparation musicale, Mireille Delunsch 
Mise en scène, Thierry Thieû Niang
Décors, Emilie Roy
Costumes, Christelle Morin et Johanna Richard
Lumières, Sébastien Böhm

Baron de Pictordu, Olivier Déjean
Marie, dite Cendrillon, Eva Ganizate
Armelinde, fille de Pictordu, Alix Le Saux
Maguelone, fille de Pictordu, Sandrine Buendia
La Fée, Magali Arnault Stanczak
Le Prince Charmant, Patrick Kabongo Mubenga
Comte Barigoule, Safir Behloul

Chanteurs de l'Académie en alternance

Marie Bunel, comédienne

Bertrand Halary, piano

Production, Opéra Comique
Coproduction, Opéra de Reims, Théâtre de Cornouaille, scène nationale de Quimper


Avec le soutien de :

fonds-d-action-sacem-site-2.gif


 

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu

Salle Favart

Tarif

13 € (5 € pour les moins de 18 ans)

Renseignements

0 825 01 01 23 (0,15 € la minute)

Réserver     fb     tw