Art lyrique et transferts culturels (1760-1800) Acte II

Art lyrique et transferts culturels (1760-1800) Acte II

Colloque

La création lyrique fut tour à tour en France un facteur d’identité nationale et de rayonnement culturel.
Tandis que les institutions attiraient les musiciens du continent, livrets et partitions s’exportaient, diffusant le modèle français.
Ce colloque évoquera quelle capitale lyrique fut Paris à la fin des Lumières ainsi que ses relations avec les grands centres musicaux européens. Il fait suite au colloque consacré en avril 2011 à la période 1800-1840.

En collaboration avec le Palazzetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

Programme

JEUDI 19 JANVIER

Matinée (10h00-13h00) – Paris, capitale de l’art lyrique

Solveig Serre : L’Académie royale de musique et les compositeurs invités
Benoît Drawicki : Les étrangers à l'Académie royale de musique (1774-1789) : nécessité ou fatalité ?
Alexandre Dratwicki : Le ballet-pantomime entre la France et l’Allemagne

Après-midi (14h30-17h30) – Voyages, Échanges

Julien Garde : Écho et Narcisse de Gluck : les atouts d'un drame rejeté
Julian Rushton : Mozart et l’opéra-comique français : la comédie et le sublime
Joann Elart : Boieldieu et la Russie

 

VENDREDI 20 JANVIER

Matinée (10h00-13h00) – Grands musiciens européens

Marc Vignal : Jean-Chrétien Bach
Michel Noiray : Tarare a-t-il l’accent italien ?
Helen Geyer : Luigi Cherubini

Après-midi (14h30-17h30) – Diffusion

Emilio Sala : L'opéra-comique au delà des Alpes: le cas du Raoul sire de Créqui de Dalayrac adapté pour la scène italienne en 1791
Mathilde Reichler : Le Devin loin de son village : voyage d'un livret dans l'Europe des Lumières
Alexandre Dratwicki : Le ballet-pantomime entre la France et l’Allemagne

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu

Salle Bizet

Tarif

Entrée libre sur réservation

Renseignements

0 825 01 01 23 (0,15 € la minute)

Réserver     fb     tw