Sahy Ratia

Ténor

fr

© Ledroit-Perrin

Né à Madagascar, Sahy Ratia fait son entrée au CNSM de Paris en 2014 ainsi qu’à l’atelier lyrique d’Opera Fuoco où il travaille avec David Stern ainsi que des personnalités telles que Véronique Gens et Laurent Naouri.

En juin 2014, il participe à la création de l’opéra Cosi Fanciulli de Nicolas Bacri au Théâtre des Champs-Elysées. Il chante notamment le rôle de Nemorino dans L’Elisir d’amore de Donizetti à Saint-Quentin-en-Yvelines en janvier 2015. En juin 2017 il obtient son DNSPM avec mention Très Bien à l’unanimité.

Durant l’été 2018, il chante le rôle du Remendado dans Carmen avec Opéra en plein air, à Paris, Vincennes ainsi qu’en tournée en France.

En décembre 2018, il incarne le rôle de Facio dans la reprise de Fantasio d’Offenbach à l’Opéra National de Montpellier, avant d’être la doublure du role de Chapelou dans Le Postillon de Lonjumeau à l’Opéra Comique.

Puis il retrouve Nemorino à l’Opéra d’Avignon en mai 2019 avec un grand succès.

Au début de la saison dernière, il chante le rôle de Goro dans Madama Butterfly à l'Opéra National de Montpellier et participe à un concert autour des Années Folles avec le Palazzetto Bru Zane à Venise.

Tout récemment, il incarne son premier Pâris dans La Belle Hélène d’Offenbach au Théâtre de Saint-Gall, ainsi que la partie de ténor dans la Petite Messe Solennelle de Rossini avec La Co[opéra]tive.

A l’Opéra Comique, il est la doublure du rôle de Georges Brown dans La Dame blanche, avant de d’incarner le Prince Ramir à Caen dans la Cendrillon d’Isouard.

Malgré la pandémie, il répète Nemorino au Théâtre des Champs-Elysées et enregistre le rôle de Georges Brown dans La Dame blanche avec La Co[opéra]tive. Janvier 2022 : Merci de contacter Adagio Artists pour une version actualisée.

Il referme la saison passée avec Ajax 1er dans La Belle Hélène avec l’Orchestre National de Lille.

Durant la saison en cours, il vient d’incarner, à l’Opéra de Tours, les rôles d’Haroun et Kornélis dans Djamileh de Bizet et La Princesse jaune de Saint-Saëns, qu’il chantera à nouveau dans quelques mois à Tourcoing à l’occasion d’un enregistrement. A Compiègne, Besançon, Rennes, Quimper, Tourcoing et Dunkerque, le public peut enfin l’applaudir dans Georges Brown. Puis il sera le Duc de Mantoue dans une version participative de Rigoletto au Théâtre des Champs-Elysées. Fidèle à l’Opéra Comique, il y donnera plusieurs récitals avant d’y tenir le rôle titre dans Robert le Cochon de Marc-Olivier Dupin. Il tiendra également le rôle de Don José dans une originale et insolite Carmen Street à l’Aren’Ice de Cergy-Pontoise.

Parmi ses projets pour la saison 2022-2023, citons notamment Haroun et Kornélis avec Angers-Nantes Opéra ainsi que son premier Tonio dans La Fille du Régiment au Théâtre des Champs-Elysées sous la direction d’Hervé Niquet