Renato Dolcini

Renato Dolcini (c) Philippe Delval

BARYTON - BASSE

Né à Milan en 1985, Renato Dolcini étudie le chant à Pavie avec Vincenzo Manno et intègre l’Académie vocale de Gstaad (2009 – 2010), où il se spécialise auprès de Cecilia Bartoli. En 2015, il participe au Jardin des Voix de W. Christie et se produit en tournée internationale avec Les Arts Florissants. Il a chanté les rôles de Leporello (Don Giovanni, enregistré pour Warner Classics en 2017), du Satyre (Orfeo – Rossi) avec R. Pichon à Versailles et Bordeaux, Danao (Ipermestra – Cavalli) au Festival de Glyndebourne, Brass et Sénèque (L’Incoronazione di Poppea) à l’Opéra de Nantes et au Salzburg  Festspiele, le rôle-titre de Dido ed Aeneas, le Messiah (Haendel) à Milan, Weinachstoratorium (Bach), La morte d’Orfeo (Landi) à Amsterdam (dir. C. Rousset), Europea (Melani) à Potsdam, La Resurezzione (Haendel) à Bruxelles, Bruges et Metz. Renato Dolcini se produit régulièrement avec des  ensembles baroques : La Risonanza (F. Bonizzoni), Ghislieri choir and consort (G. Prandi), L’Europa Galante (F. Biondi), Les Arts Florissants : Johannes Passion, Così fan tutte à l’Opéra de Tel Aviv, Actéon (Charpentier), Santa Teodosia (Scarlatti). Récemment, il été Peneo (Dafne – Caldara) à la Fenice de Venise, Alidoro (La Cenerentola - Rossini), et s’est produit au Monteverdi Tuscany Festival (dir. J.-E. Gardiner). Au disque, il a enregistré Extravaganza d’Amore ! avec l’Ensemble Pygmalion (dir. R. Pichon), récompensé par un Diapason d’Or et le « Choc » de Classica. On le retrouvera dans Giulio Cesare (Haendel) à la Scala,  Les Indes galantes à Genève, Cosi fan tutte à Tokyo, et Agrippina (Haendel) à Stockholm. Il se produit pour la première fois à l’Opéra Comique.