Patrick Bolleire

Patrick Bolleire

Basse, le gouverneur - Le Comte Ory

Passionné par la musique depuis son plus jeune âge et pianiste de formation, ce n’est qu’à l’âge de 27 ans que Patrick Bolleire, qui exerce alors le métier d’ingénieur, rencontre son professeur de chant Lubov Tomasson-Stuchevskaya et décide de se consacrer à la carrière de chanteur.

Avant d’intégrer l'Opéra-Studio de l’Opéra National du Rhin, Patrick Bolleire remporte le 2e prix Opéra au Concours de chant lyrique de Canari présidé par Gabriel Bacquier puis le 2e prix Opéra au Concours de Marmande.

Après ses débuts sur la scène à l’Opéra du Rhin, les engagements se multiplient : le Concertgebouw d’Amsterdam, le Vlaamse Opera, l’Opéra Royal de Wallonie, La Monnaie de Bruxelles… En France, outre sa participation à Salomé Salle Pleyel à Paris, il est l’invité régulier des opéras d’Avignon, Montpellier, Marseille, Nancy, Toulon, Toulouse, Bordeaux, et des orchestres de Strasbourg, de Montpellier Languedoc-Roussillon et du BBC National Orchestra of Wales.

Entre Novembre 2010 et Octobre 2011, il interprète Sarastro dans Une flûte enchantée (Molière 2011 du meilleur spectacle de Théâtre Musical), mise en scène par Peter Brook en tournée en Europe et dans le monde entier. Il se produit notamment à Lyon, au Luxembourg, à Milan, Londres, Porto, Bilbao, Madrid, Barcelone, au Lincoln Center Festival de New-York, à l’Opéra de Québec, à Rio de Janeiro, Buenos Aires, Mexico…

Pendant ces premières saisons, il a notamment interprété Melchtal (Guillaume Tell), Lorenzo (I Capuleti e Montecchi), Le vieil hébreux (Samson et Dalila), Brander (La Damnation de Faust), Calchas (Iphigénie en Aulide), le Commandeur (Don Giovanni) ou Bartolo (Nozze di Figaro). Outre La Flûte enchantée, il participe à des productions remarquées comme le Viaggio a Reims en tournée en France, Hamlet à Marseille, Cendrillon à la Monnaie, ou encore Les Huguenots et Der ferne Klang de Schreker à Strasbourg.

Il chante sous la direction de chefs tels que Daniele Callegari, Alain Altinoglu, Kenneth Montgomery, Marc Albrecht, Paolo Olmi, Marko Letonja, Evelino Pidò, Jesus Lopez Cobos, Gianluigi Gelmetti et dans des mises en scène de Klaus Michael Grüber, Peter Brook, Laurent Pelly, Stéphane Braunschweig, Jean-Paul Scarpitta, Robert Carsen, Vincent Boussard, Jean-Louis Grinda ou Olivier Py.

Récemment il a chanté Guillaume Tell à Amsterdam, Monaco et Paris, Pelléas et Mélisande à Bruxelles, Fidelio (Rocco) à Rouen, De la Maison des Morts à Strasbourg, Roméo et Juliette et Faust à Tallin, Anna Bolena à Bordeaux et Avignon, Le Comte Ory (Le Gouverneur) à Lyon, Manon et Lucia di Lammermoor (Raimondo) à Lausanne, Semiramide à Lyon, Paris et Marseille, Zelmira à Lyon, Simon Boccanegra et Hamlet à Avignon, Falstaff à Marseille, Don Carlo à Bordeaux, Strasbourg et Marseille, Don Giovanni (Commendatore) à Rouen et Versailles, Le Vaisseau Fantôme (Daland) à Lille...

En concert il a interprété La Jacquerie de Lalo au Festival de Radio France, Les Saisons avec l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, le Requiem de Verdi avec l’Orchestre National de Lorraine, L’Enfance du Christ à Aarhus, Varsovie et Malmö, Roméo et Juliette de Berlioz avec l’Orchestre du Capitole de Toulouse, Olympie de Spontini au Théâtre des Champs-Elysées et au Concertgebouw, L’Enfant et les Sortilèges à Monte Carlo, Ermione à Lyon et au Théâtre des Champs-Elysées, Tancredi à Marseille…

Parmi ses projets, on peut citer Don Carlo et Macbeth à Lyon, Le Comte Ory à l’Opéra-Comique et à Versailles, Falstaff à Monte Carlo, Samson et Dalila à Metz et Massy, Rigoletto à Massy, Les Huguenots à l’Opéra de Paris, Le Barbier de Séville à Toulon, Robert le Diable au Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles, Don Giovanni à Strasbourg, Don Carlos à l’Opéra Royal de Wallonie …

En concert, il participera cette saison à un Gala Gounod avec l’Orchestre National de France.

Novembre 2017