Mark Everist

Au-delà d'Offenbach : l'Opérette et la mémoire du passé dramatique au Théâtre des Fantaisies-Parisiennes (1865-1873)

Mark Everist est professeur de musique à l'Université de Southampton. Ses recherches portent sur la musique de l'Europe occidentale de la période 1150-1330, sur l'opéra en France au XIXe siècle, sur Mozart, sur la théorie de la réception et sur l'historiographie. Il est l'auteur de Polyphonic Music in Thirteenth-Century France (1989), French Motets in the Thirteenth Century (1994), Music Drama at the Paris Odéon, 1824-1828 (2002), Giacomo Meyerbeer and Music Drama in Nineteenth-Century Paris (2005), Mozart’s Ghosts: Haunting the Halls of Musical Culture (2013), ainsi que l'éditeur de trois volumes du Magnus Liber Organi des éditions de l'Oiseau-Lyre (2001-2003). En outre, il a publié plus de 80 articles dans des revues à comité de lecture et des recueils d'essais. Récipiendaire des prix Solie (2010) et Slim (2011) de l'American Musicological Society, Everist a été président de la Royal Musical Association de 2011 à 2017 et a été élu membre correspondant de l'American Musicological Society en 2014.