Luca Tittoto

Basse

Originaire d’Asolo, Luca Tittoto obtient en 2006 le Premier Prix du Concours Giuseppe Di Stefano. Il incarne Giove (La Calisto) à Munich et Madrid, Don Alfonso (Così fan tutte) à Oslo, Venise et Munich, Gessler (Guillaume Tell) au Festival Rossini de Pesaro ainsi qu’à Turin, Bologne, Édimbourg et Munich, Créon (Médée de Charpentier) à Bâle, Alidoro (Cenerentola) à Naples, Riccardo (I puritani) à Crémone, Piacenza, Reggio d’Émilie et Modène. Il chante en concert La Bohème, La fida ninfa (Vivaldi) et La scala di seta (Rossini) au Concertgebouw d’Amsterdam. Plus récemment, il apparaît dans Ariodante au Festival d’Aix et à Amsterdam, Alcina au Teatro Real, Le Barbier de Séville à Bologne, Norma à Palerme et Venise, La Bohème à Covent Garden, Carmen à Turin, L’Italienne à Alger et Lucia di Lammermoor à Palerme et Lucio Silla à Vienne. La saison dernière, il aborde les rôles de Plutone (L’Orfeo) à Turin, Sparafucile (Rigoletto) à Palerme, Gilberto (Enrico di Borgogna) au Festival Donizetti de Bergame, Giove (La Calisto) à Madrid, le Requiem de Mozart version scénique à Aix-en-Provence. En concert, il interprète les Passions, le Messie, le Requiem de Mozart, la Symphonie n°9 et Le Christ au Mont des oliviers de Beethoven, le Stabat Mater et la Petite Messe solennelle. Sa discographie comprend de nombreux enregistrements dont La concordia de' pianeti de Caldara (A. Marcon), Partenope de Haendel, Idomeneo de Mozart (R. Jacobs) et un album Monteverdi avec M. Kožená.