Jeanne Candel

Jeanne Candel
DR Jeanne Candel

Jeanne Candel est metteuse en scène et comédienne.

Après des études de lettres modernes, elle entre au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique où elle travaille avec Andrzej Seweryn, Joël Jouanneau, Muriel Mayette et Arpàd Schilling.

De 2006 à 2011, elle travaille régulièrement avec A. Schilling en Hongrie et en France dans différents laboratoires. C’est dans cet esprit de recherche qu’elle crée la compagnie La vie brève en 2009. Avec sa bande d’acteurs et de créateurs, elle met en scène Robert Plankett (Artdanthé, 2010), Le Crocodile Trompeur, Didon et Enée (co-mis en scène avec S. Achache, d’après Purcell et d’autres matériaux aux Bouffes du Nord, 2013), Le goût du faux et autres chansons (Festival d’Automne 2014), Orfeo (co-mis en scène avec S. Achache, d’après Monteverdi, Comédie de Valence, 2017), Demi-Véronique (ballet théâtral d’après la Symphonie n°5 de Mahler, co-créé et joué avec Caroline Darchen et Lionel Dray, Comédie de Valence, 2018), Tarquin (drame lyrique composé par F. Hubert sur un livret de A. Kebabjian, créé en septembre 2019 au Nouveau Théâtre de Montreuil).

En 2006, elle est invitée à mettre en scène Brùndibar de H. Krasa à l’Opéra de Lyon. Elle se passionne pour les créations in situ, dont le moteur de création repose sur le fait d’extirper des récits à partir de lieux préexistants : Nous brûlons, une histoire cubiste, spectacle itinérant dans le village de Villeréal (2010), Some kind of monster, une création sur un terrain de tennis (Villeréal 2012), Dieu et sa maman, une performance dans une église déconsacrée remplie de canoës-kayaks, créée et jouée avec L. Dray (Festival Ambivalences, 2015), TRAP, une performance dans les dessous du théâtre de la Comédie de Valence et dans les archives départementales de la ville (2017).

Depuis juillet 2019, elle co-dirige avec S. Achache, Marion Bois et Elaine Méric le Théâtre de l’Aquarium, lieu de création dédié à l’enchevêtrement du théâtre et de la musique.