Jean-Christophe Lanièce

fr

Jean-Christophe Lanièce © SOUFFLE studio

Baryton

Après la Maîtrise de Caen. Jean-Christophe Lanièce intègre la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, puis le Conservatoire national supérieur de musique de Paris (classes d’Yves Sotin, Susan Manoff, Olivier Reboul et Alain Buet) et la HOCHSCHULE DE BERLIN où il se perfectionne en 2015. En 2017, il est nommé Révélation Classique Adami.
Parallèlement à sa formation, plusieurs rôles lui font aborder la scène avec beaucoup d’enthousiasme  : Herr Fluth/DIE LUSTIGEN WEIBER VON WINDSOR (HOCHSCHULE HANNS EISLER DE BERLIN) ; Énée/DIDON & ÉNEE (tournée européenne de l’ACADEMIE BAROQUE D’AMBRONAY dirigée par Paul Agnew)  ; Conte Robinson/IL MATRIMONIO SEGRETO (dir. Patrick Davin, m.e.s Cécile Roussat & Julien Lubek au CNSMDP, dans la saison de la PHILHARMONIE); Belcore/L’ELISIR D’AMORE (THEATRE DES VARIETES, dir. Sesto Quatrini) et Frère Léon/SAINT-FRANCOIS D’ASSISE (dir. Anne Le Bozec, FESTIVAL MESSIAEN.)
A partir de 2017-18, il démarre une étroite collaboration avec L’OPERA COMIQUE (le Jeune Prospero/MIRANDA -création de Raphaël Pichon et Katie Mitchell d’après « The Tempest » de Shakespaere sur des musiques de Purcell- ; Raconte-moi une histoire d’opéra comique ; Marcel/BOHEME, NOTRE JEUNESSE d’après Puccini, adaptation et direction Marc-Olivier Dupin ainsi que son premier Pelléas dans une version concert de PELLEAS ET MELISANDE) ; on peut l’entendre également à LA PHILHARMONIE  (Achilla/GIULIO CESARE, dir. Philipp von Steinaecker et m.e.s Marguerite Borie) ; à CAEN & REIMS (Gaston/LES P’TITES MICHU de Messager) ; au THEATRE DES CHAMPS-ELYSEES (Le Laquais/ARIANE A NAXOS & pour LES GRANDES VOIX De Brétigny/MANON) ; à l’OPERA D’AVIGNON & à l’OPERA ROYAL DE VERSAILLES (un Prêtre et un Homme d’Armes/DIE ZAUBERFLÖTE sous la direction d’Hervé Niquet) ; à l’OPERA DE BORDEAUX dans Le Comte Capulet/ROMEO ET JULIETTE en concert ; L’ELIXIR D’AMOUR (THEATRE DES CHAMPS-ELYSEES, OPERA DE ROUEN) ; etc.
Passionné également par le répertoire de chambre et l’oratorio, il se produit en récital avec les pianistes Flore Merlin à PARIS et Anne Le Bozec au OXFORD LIEDER FESTIVAL. En concert, il se produit notamment avec le CHOEUR DE L'ORCHESTRE DE PARIS à la PHILHARMONIE (Liebeslieder Walzer de Brahms, dir. Lionel Sow) ; dans La Fibre des Mots de Julian Lembke, création pour Baryton et orchestre dirigée par P. Davin ; sous la direction d’Hervé Niquet (Auferstehung und Himmelfahrt Jesu de C.P.E. Bach, Te Deum) ; avec l’ORCHESTRE DE CANNES (Carmina Burana dir. Benjamin Levy), au PALAZETTO BRU ZANE à VENISE (programme Offenbach) ; avec LES SURPRISES, LES LUNAISIENS etc.
Il enregistre O, mon bel inconnu de Hahn pour Bru Zane et donne de nombreux récitals avec La Fondation Royaumont (WIGMORE HALL DE LONDRES, MUSEE D’ORSAY…) etc.  
Les représentations de Momus/PLATEE au CAPITOLE DE TOULOUSE & à VERSAILLES (LE CONCERT SPIRITUEL/Hervé Niquet), ses concerts avec l’ORCHESTRE DE CHAMBRE DE GENEVE, LES SURPRISES, LES LUNAISIENS, son récital au MUSEE D’ORSAY ; ainsi que Moralès/CARMEN à L’OPERA COMIQUE et à PEKIN, Le Prince Danilo/LA VEUVE JOYEUSE (OPERA DE SAINT-ETIENNE) ; Florestan/LA CARAVANE DU CAIRE de Grétry (OPERA DE TOURS) sont annulés ou reportés en raison de la pandémie du Covid-19.
En 2021-22, il retrouve la scène avec notamment Golaud/PELLEAS ET MELISANDE avec la Fondation Royaumont (Caurier/Leiser) à Royaumont et en tournée ; Gregor/LES ECLAIRS de Philippe Hersant à l’Opéra Comique ; concert de Noël avec l’ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG ; Momus/PLATEE au CAPITOLE DE TOULOUSE & à VERSAILLES (LE CONCERT SPIRITUEL/Hervé Niquet) etc.