Gwendoline Blondeel

Gwendoline Blondeel

SOPRANO

Gwendoline Blondeel découvre la musique classique au choeur de jeunes du Théâtre de la Monnaie. À l’IMEP, elle travaille avec Elise Gäbele et Benoit Giaux, obtient son diplôme en chant lyrique (2019), et gagne le premier prix du Concours de chant baroque de Froville. Elle se perfectionne auprès d’A. Noldus, P. Petibon, P. Dusapin, S. Piau et R. Alexander à l’Académie de La Monnaie dont elle est lauréate en 2020. En musique baroque, elle chante avec Stéphane Fuget et Claire Le Filliâtre, et travaille avec les ensembles Scherzi Musicali (dir. N. Achten), la Cappella Mediterranea (dir. L. García Alarcón) et Les Arts Florissants (dir. W. Christie). Elle enregistre son premier disque soliste Colonna : O splendida dies en 2019. Gwendoline Blondeel se produit à la Monnaie et au KVS, aux opéras de Wallonie, de Lorraine, de Dijon, à la Chapelle Royale de Versailles, aux festivals d’Ambronay, Namur et Beaune, sous la direction de L. García Alarcón, W. Christie, Y. Molénat, B.Attahir, B. Akiki, K. Ono. Elle a travaillé avec les metteurs en scène M. Serre, R. Castellucci, F. Murgia, M. De Cock, M. Neyrinck et O. Lexa. Elle interprète les rôles de Lakmé (Delibes), La Gouvernante (L’Homme de la Mancha – M. Leigh), Olympia (Les Contes d’Hoffmann), Louise (Les Mousquetaires au couvent - Varney), Deuxième servante (Tintagiles - Attahir), Deuxième soeur (Alladine et Palomide - Attahir), Fiordiligi (Il palazzo incantato - Rossi). En oratorio, elle chante la Johannes Passion (Bach), les Magnificat de Bach et Vivaldi,  Membra Jesu Nostri (Buxtehude), les Leçons de Ténèbres (Couperin). Elle se produit pour la première fois à l’Opéra Comique.