Enguerrand de Hys

© Stefan Brion - Opéra Comique

TÉNOR

Révélation Classique Adami 2014, Enguerrand de Hys commence le chant au Conservatoire de Toulouse, puis intègre le Conservatoire National Supérieur de Paris. Au cours de ses études, il participe à l’Académie Mozart du Festival d’Aix-en-Provence et à l’Académie de l’Abbaye de Royaumont. Il gagne  en 2011 le 2e  prix au Concours International de Mélodie de Toulouse. Il est artiste en résidence, avec le trio Ayònis, au Théâtre Impérial de Compiègne. Parmi ses récents engagements figurent Bobinet (La Vie parisienne) à l’Opéra de Bordeaux, Tybalt (Roméo et Juliette) à l’Opéra de Nice, le Notaire (La Périchole) à l'Opéra National de Bordeaux, le Vicomte (Raoul Barbe bleue) de Grétry à Trondheim (Norvège), Calpigi (Tarare de Salieri) sous la direction de Christophe Rousset à l’Opéra de Versailles et au Theater an der Wien, Marinoni (Fantasio d'Offenbach) à l'Opéra de Montpellier, le Prince dans la création Trois Contes de Gérard Pesson à l’Opéra de Lille (livret et mise en scène de David Lescot), Remendado (Carmen) à l'Opéra de Dijon. Il s’est également produit en récital à l'Opéra de Bordeaux, à l’Opéra de Lille et au Palazzetto Bru Zane de Venise. Cette saison et parmi ses projets figurent Don Miguel de Panatellas (La Périchole) à l'Opéra d'Avignon, le 3e  Écuyer (Parsifal) au Capitole de Toulouse, Remendado aux opéras de Massy, Reims, Avignon et ClermontFerrand, le Soleil (Cadmus et Hermione) à l’Opéra de Versailles, Mercure (Platée) au Capitole de Toulouse et à l’Opéra de Versailles, Arcas (Idomenée de Campra) à l’Opéra de Lille et au Staatsoper de Berlin, le Comte de Surrey (Henri VIII de Saint-Saëns) à l’Opéra Royal de la Monnaie... Membre de la Nouvelle Troupe Favart de l’Opéra Comique, il s’y produit en récital et a interprété Facio dans Fantasio (2017) et Fritz dans La Nonne sanglante (2018).