Elsa Benoit

Elsa Benoit
DR Elsa Benoit

Soprano

Anna dans La Dame blanche

La soprano française Elsa Benoit a étudié au Conservatoire d’Amsterdam et à l’Académie de l’Opéra national des Pays-Bas avant de rejoindre l’Opéra Studio du Bayerische Staatsoper de Munich où elle a interprété la Comtesse Adèle (Le Comte Ory). En 2015-2016, elle a rejoint la troupe du Stadttheater de Klagenfurt où elle a chanté Tytania (A Midsummer Night’s Dream), Giulietta (I Capuleti e i Montecchi) et Micaëla (Carmen). Depuis la saison 2016-2017, elle fait partie de la troupe du Bayerische Staatsoper de Munich où elle a chanté Émilie (Les Indes galantes), Oscar (Un Ballo in Maschera), Gretel (Hänsel und Gretel), Adina (L’Elisir d’amore), et Poppea dans la nouvelle production d’Agrippina. 

On a pu l’entendre à Munich dans Musette (La Bohème), Zerlina (Don Giovanni), Gretel (Hänsel und Gretel) et Nanetta dans la nouvelle production de Falstaff dirigée par Kirill Petrenko. Elsa Benoit fera ses débuts en février à l’Opéra-Comique dans le rôle d’Anna de La Dame blanche de Boieldieu et y rechantera en 2020 Aricie dans Hippolyte et Aricie de Rameau dirigé par Raphaël Pichon. Elle fera également ses débuts au Hamburg Staatsoper dans le rôle de Gretel. Elle rechantera avec le Netherlands Radio Philharmonic pour interpréter le Gloria de Poulenc au Concertgebouw d’Amsterdam et au Tivoli d’Utrecht.

Récemment, elle a fait ses débuts au Théâtre de Bâle dans Mélisande (Pelléas et Mélisande), elle a chanté le rôle-titre de Marta de Wolfgang Mitterer à l’Opéra de Lille et à l’Opéra de Reims, et a chanté Poppée d’Agrippina dans différents concerts avec Il Pomo d’Oro sous la direction de Maxim Emelyanychev à la Philharmonie de Luxembourg, au Teatro Real de Madrid, au Liceu de Barcelone, au Théâtre des Champs-Élysées, au Barbican, au Turku Festival en Finlande.