Benjamin Frouin

Benjamin Frouin
DR

Après un master en musicologie et une licence en histoire de l'art, Benjamin Frouin finalise d'une thèse dont l'objectif est de dresser une typologie de, et de comprendre ce que sous-entend la, dénomination des premiers emplois lyriques féminins (dans la moitié sud de la France et durant la période significative du second quart du XIXe siècle.) 
Il est chercheur associé BnF de 2015 à 2018 - reconstitution et exploration en France (Paris), Belgique (Bruxelles) et Italie (Bologne) des vestiges des archives de travail, de la correspondance et de l'imposante bibliothèque de l'érudit, musicographe et bibliophile Aristide Farrenc (1794 - 1865, mari de Louise Farrenc). Depuis janvier 2020 à Montpellier, il est chargé d'enseignement de culture musicale en école de danse pour la préparation au concours de DE de danse.


Publication en ligne :
Patrick Taïeb et Benjamin Frouin, "Jean-Baptiste Léon Dupin, critique et agent dramatique" http://www.medias19.org/index.php?id=24009


Autre publication : 
« Le magasin de partitions et de livrets Lemerre : enquête autour d'une direction théâtrale de province (1839-1840) et reconstitution d'un fonds. » in Bulletin Historique de la ville de Montpellier, n°39, 2017, p. 20-51.


A paraître : 
« Vers une consécration (formelle) du genre : Fortune et infortune de Struensée (Beer et Meyerbeer) à Paris » 
« La bibliothèque musicale formée par Aristide Farrenc (1794-1865). Enquête sur la constitution et l'exploitation d'un outil de travail et d'édition »  
Deux articles pour un livre intitulé Penser (à) l'Opéra : « Débat autour de la ʽʽdécadence théâtraleʼʼ en province au milieu du XIXe siècle à Bordeaux: écrits de directeurs, critiques et autres littérateurs. » et « Chanteuses et danseuses de l'Opéra de Bordeaux en représentations... iconographiques »