Les salles d'opéra en Europe

Les salles d'opéra en Europe

Colloque

Conçu pour les théâtres « publics » mais présent dès l’origine dans les cours, l’opéra se caractérise par la multiplicité des espaces dans lesquels la forme lyrique peut se déployer : publics ou privés, lieux clos ou ouverts. Adoptant la chronologie la plus large possible, historiens, musicologues, historiens d’art, acousticiens et architectes multiplient les angles de vue pour dresser le panorama des lieux de l’opéra en Europe.

Colloque international et interdisciplinaire organisé par l’Atelier de recherche sur l’intermédialité et les arts du spectacle (CNRS/ENS/Paris 3).

En partenariat avec le CNRS (Atelier de recherche sur l'intermédialité et les arts du spectacle), l’École nationale des chartes, le Venetian Centre for Baroque Music et la Société française de musicologie.

Programme

Comité scientifique :
-    Caroline Giron-Panel (BnF)
-    Jean-Michel Leniaud (Ecole nationale des chartes)
-    Olivier Lexa (Venetian Centre for Baroque Musique)
-    Catherine Massip (BnF)
-    Marie-Madeleine Mervant-Roux (ARIAS, CNRS)
-    Jérôme Pesqué (ODB Opéra)
-    Solveig Serre (ARIAS, CNRS)
-    Agnès Terrier (Opéra-comique)

Organisatrices : Caroline Giron-Panel (Bnf) et Solveig Serre (ARIAS, CNRS)

Alors que l’on observe depuis une petite décennie un rapprochement entre plusieurs disciplines des sciences sociales pour étudier les lieux dédiés aux concerts, ceux de l’opéra, considérés le plus souvent sous l’angle unique de l’architecture monumentale, n’ont guère fait l’objet d’une telle approche. Or ces espaces méritent eux aussi d’être abordés de façon plurielle, en intégrant la complexité de problématiques liées à leur multiplicité et à leur inscription souvent particulière dans le paysage urbain.
Résolument international et interdisciplinaire, le présent colloque se propose d’amorcer une réflexion sur les rapports entre pratiques socio-culturelles de l’art lyrique et transformation des espaces qui l’hébergent et le structurent, dans l’espoir de faire apparaître, sur le temps long, les dimensions matérielles et symboliques des lieux d’opéra.


Jeudi 21 novembre
Inscription dans le paysage urbain (14h-18h)

Maria Alexandra Trindade Gago da Câmara (Universidade Alberta, Lisbonne)
Voyage dans la théâtralité du baroque : l’éphémère « Teatro Real da Opera do Tejo » à Lisbonne (1752-1755)

Jitka Goriaux Pelechová (Paris Ouest Nanterre) et Tomáš Růžička (Agence The Büro, Brno)
Les lieux d’opéra historiques de Prague

Laure Spaltenstein (Humboldt-Universität, Berlin)
Les débuts controversés de l’Opéra de Vienne en 1869

Sofija Perovic (Université Paris 8)
L’Opéra de Belgrade : 1992-2000
   

Vendredi 22 novembre
Pratiques sociales de l’opéra (9h30h-12h30)

Olivier Lexa (Venetian Centre for Baroque Music)
De l’opéra de cour à l’opéra public : la naissance d’un genre

Jean-François Lattarico (Université Jean Moulin, Lyon III)
Les deux théâtres du prince: les spectacles musicaux de la Villa Contarini (1679-1687)

Lauren Clay (Vanderbilt University, Nashville)
L’Empire de l’opéra: aspirations culturelles et tensions raciales dans les salles de spectacles des colonies françaises sous l’Ancien Régime

Jean-Christophe Branger (Université Jean Monnet, Saint-Étienne)
Représenter l’opéra dans son salon: les activités de Fernand de La Tombelle
            
Hors les murs (14h-18h)

Sabine Teulon-Lardic (Conservatoire de musique de Nîmes)
Opéras et spectacles avec musique dans l’amphithéâtre de Nîmes (1900-1930) : régénérer la culture antique et contribuer à la citoyenneté

Jérôme Pesqué (ODB-Opéra)
Les Arènes de Nîmes, la plus grande salle pour l’opéra en France, de 1895 à nos jours
        
Véronique Perruchon (Université Lille 3)
« Grâce (ou par) l’opéra, c’est la salle qui nous a adoptés ». André Engel et Nicky Riety

Aude Ameille (Université Paris-Sorbonne)
L’opéra hors les murs : un nouveau souffle pour la création opératique ?

Cécile Prévost-Thomas (Université Sorbonne nouvelle)
Diversification, déambulation et démocratisation des lieux d'opéra


Samedi 23 novembre 2013
Préserver, restaurer, conserver (9h30-12h30)

Solveig Serre (ARIAS, CNRS/Paris 3/ENS)
Émotions musicales, émotions patrimoniales: réflexions sur les incendies des salles de l’Académie royale de musique

Sandrine Dubouilh (Université Bordeaux 3)
Discute-t-on de la réhabilitation des maisons d’opéras? Un état des lieux des dernières operations architecturales à l’aune des réflexions de la place à donner aujourd’hui aux théâtres historiques

Philippe Dufieux (ENSAL)
Du Grand-théâtre de Lyon à l’Opéra Nouvel
    
Agnès Terrier (Opéra Comique)
Rénover la salle Favart : archives et procédures
 

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu

Salle Bizet

Tarif

Entrée libre sur réservation

Renseignements

0825010123 (0,15 € la minute)

Réserver     fb     tw

Le festival