Art lyrique et transfert culturels

Art lyrique et transfert culturels

Colloque

La création lyrique fut tour à tour en France un facteur d’identité nationale et de rayonnement culturel. Tandis que les institutions attiraient des musiciens de tout le continent, les livrets et les partitions s’exportaient et diffusaient le modèle français. Ce colloque évoquera quelle capitale lyrique fut Paris de la fin des Lumières au début du XXe siècle, comment le répertoire étranger y fut acclimaté et quelle fut la carrière, à l’étranger, des chefs-d’œuvre français.

 

En collaboration avec le Palazzetto Bru Zane de Venise – Centre de musique romantique française

MARDI 5 AVRIL

10H00-12H30 : TRANSFERTS
Les enjeux des transferts culturels dans l'opéra romantique : Emmanuel Reibel
L’opéra-comique français en Allemagne : Herbert Schneider
Adam en Allemagne : Sabine Teulon Lardic

14H00-17H00 : ACCLIMATATIONS
L'opéra italien au concert français. L'exemple des concerts à Caen sous la monarchie de Juillet : Etienne Jardin
Th. Gautier et l’acclimatation du style allemand et du fantastique « wébérien » en France : Matthieu Langlois
L’opéra-comique français en Espagne : Isabelle Porto San Martin

MERCREDI 6 AVRIL    

10H00-12H30 : AFFINITÉS
Beethoven et Cherubini : Rémy Stricker
Spohr et la France : Hélène Cao
Goethe et la musique, le cas de Berlioz : Alban Ramaut

14H00-17H00 : CIRCULARITÉ
Les sources françaises du Freischütz : Patrick Taïeb
Castil-Blaze adaptateur : Mark Everist
Le Freischütz en France, de l’Odéon au Théâtre Lyrique : Corinne Schneider

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu

Salle Bizet

Tarif

Entrée libre sur réservation

Renseignements

0 825 01 01 23 (0,15 € la minute)

Réserver     fb     tw