Bizet face à lui-même

Bizet face à lui-même

Récital de piano

Bizet était un éblouissant pianiste qui, sans s’être jamais produit en concert, avait enthousiasmé par son jeu tour à tour brillant et délicat Liszt, Gounod et Saint-Saëns, avant de s’adonner à la composition. Ce retour au piano de Bizet est une plongée à la source de son génie musical.

En collaboration avec le Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris et Cultures France
Les concerts seront suivis d’un verre offert dans le Foyer Favart

Natacha Kudritskaya et Adam Laloum*

Claudine Simon et Jean Sugitani **

Présentation

Bizet, qui était un virtuose du piano, a pourtant refusé d’embrasser la carrière de soliste à laquelle il était promis, car il était réfractaire aux mondanités. Voici comment De Marmontel, son professeur de piano, décrit son jeu pianistique : « Son exécution, toujours ferme et brillante, avait acquis une sonorité ample, une variété de timbres et de nuances qui donnait à son jeu un charme inimitable… Il excellait dans l’art de modeler le son, de le rendre fluide sous la pression délicate de ses doigts. ». Cet équilibre entre virtuosité et subtilité se retrouve dans les compositions pour piano de Bizet, plus intimes que ses œuvres orchestrales. Le souci de la texture sonore ainsi que  le goût des sujets plein de charme et de poésie traités dans Jeux d’enfants et dans les Six chants du Rhin montrent l’influence du talent pianistique de Bizet dans ses compositions.

Grande Valse de Concert

Cette œuvre de jeunesse témoigne des dons musicaux précoces de Bizet, aussi bien sur le plan de l’interprétation que de la composition pianistique, d’une virtuosité et d’une brillance exceptionnelles. Publiée en 1854, la Grande valse de concert est considérée comme étant la première œuvre d’un compositeur auquel on décernera le prix de Rome trois ans plus tard, alors qu’il n’a que 19 ans.

Bizet privilégiera la composition et la pédagogie, au détriment d’une carrière soliste qu’il qualifiera de vie de « saltimbanque ».

Six Chants du Rhin

Ce recueil de pièces pianistiques, paru en 1865, est inspiré de poèmes de Méry (1798-1866),  et reflète les aspirations littéraires de Bizet, conformes à la tradition romantique initiée notamment par Berlioz.  La musique revêt une dimension dramatique, comme le montrent les titres des différents chants, qui dénotent l’influence de la musique à programme qui culmine avec le poème symphonique, apparu en cette deuxième moitié de XIX˚siècle.

Toutefois, les pièces pour piano restent plus confidentielles que les œuvres orchestrales : les Six chants du Rhin  sont joués dans un concert de salon et témoignent d’un attrait personnel du compositeur pour la musique allemande. L’influence de Schumann et de Mendelssohn est d’ailleurs clairement perceptible dans cette pièce.

Jeux d’enfants

Composée en 1871, Bizet dédie cette suite de douze pièces pour piano à quatre mains à Mesdemoiselles Marguerite de Beaulieu et Fanny Gouin, jeunes filles dont on peut supposer qu’elles ont créé cette œuvre pleine de tendresse et de fraîcheur. La même année, le compositeur participe à la fondation de la Société Nationale de Musique avec Saint-Saëns, son ami compositeur et pianiste : ils jouent un rôle déterminant dans la promotion d’une musique nationale ne se réduisant pas au répertoire lyrique.

L’orchestration, réalisée par Bizet lui-même et créée au Théâtre de l’Odéon en 1873, est la version de l’œuvre la plus connue. Le thème de l’enfance est traité avec une poésie délicate parfois teintée de naïveté comme l’illustrent les titres des pièces.

Programme

GEORGES BIZET (1838 – 1875)

Grande valse de concert pour piano seul

Six chants du Rhin pour piano seul
L’Aurore
Le Départ
Les Rêves
La Bohémienne
Les Confidences
Le Retour

 

Jeux d’enfants pour piano à quatre mains
L’Escarpolette
La Toupie
La Poupée
Les Chevaux de Bois
Le Volant
Trompette et Tambour
Les Bulles de Savon
Les Quatre Coins
Colin-Maillard
Saute-Mouton
Petit mari – petite femme
Le Bal

durée : 45 min

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu

Salle Bizet

Tarif

13 €

Renseignements

0 825 01 01 23 (0,15 € la minute)

Réserver     fb     tw

Le festival