LES PREMIÈRES HÉROÏNES ROMANTIQUES

LES PREMIÈRES HÉROÏNES ROMANTIQUES

CONCERT
Musiques et airs de Nicolas Dalayrac, Christoph Willibald Gluck, François-Joseph Gossec, Jean-Chrétien Bach,Luigi Cherubini, Louis Joseph Ferdinand Hérold, Gaspare Spontini

Jérémie Rhorer, direction
Le Cercle de l’Harmonie

Salle Favart – Tarif C €
Mireille Delunsch, soprano
Jérémie Rhorer, direction
Le Cercle de l’Harmonie

Resume

Deux pianistes virtuoses s’affrontent dans un programme de fantaisies, paraphrases et variations sur des thèmes d’opéras français.

Programme

Nicolas Dalayrac
Azémia ou les Sauvages, Ouverture

Christoph Willibald Gluck
Iphigénie en Tauride - Air d’Iphigénie : « Non cet affreux devoir…Je t’implore et je tremble… »
Orphée et Eurydice - Air d’Eurydice : « Mais d’où vient qu’il persiste à garder le silence… »

François-Joseph Gossec
Sabinus, Suite de ballet

Jean-Chrétien Bach
Amadis de Gaule - Airs d’Oriane : « À qui pourrais-je avoir recours… », « Que vois-je ? O spectacle effroyable ! »

Entracte

Luigi Cherubini
Médée - Air de Médée « Du trouble affreux qui me dévore »

Louis Joseph Ferdinand Hérold
Symphonie n°2

Gaspare Spontini
La Vestale - Air de Julia : « Toi que j’implore… »