Philippe Talbot

DR Philippe Talbot

Ténor

Georges Brown de La Dame blanche

 

Né à Nantes, Philippe Talbot commence ses études de chant dans sa ville natale. En 2008, il est récompensé par le Prix du Meilleur Espoir Ténor au Concours Pavarotti de Modène. Il interprète ensuite les rôles-titres d’Hippolyte et Aricie, Platée, Les Indes galantes, Orphée et Eurydice, Béatrice et Benedict, ainsi que Nadir (Les Pêcheurs de perles), Gérald (Lakmé), etc. De Mozart, il chante Ferrando (Cosi fan Tutte), Ottavio (Don Giovanni). De Rossini, il chante Almaviva (Il Barbiere di Siviglia), Ramiro (Cenerentola), Aménophis (Moïse et Pharaon), Lindoro (L’Italiana in Algeri). Dans l’opérette, il chante entre autres Piquillo (La Périchole). Il se produit sur les plus grandes scènes : l’Opéra de Paris, le Deutsche Oper Berlin, le Semperoper Dresden, le Theater an der Wien, la Philharmonie de Berlin, le Concertgebouw d’Amsterdam, les Opéras de Marseille, Lyon, Bordeaux, Lausanne, Nancy. Il collabore avec les metteurs en scène E. Sagi, M. Leiser, P. Caurier, J. Deschamps, M. Makeïeff, D. Michieletto, D. Podalydès, etc., les chefs d’orchestre A. Zedda, R. Abbado, J-C. Spinosi, E. Haïm, K. Nagano, C. Rizzi, M. Minkowski, P. Arrivabeni, C. Rousset, etc. Parmi ses projets figurent Platée à Dresde, Lakmé et Mignon (Wilhelm Meister) à Liège, L’Italiena in Algeri à Marseille, Il Barbiere di Siviglia au Deutsche Oper Berlin, Le Domino Noir (Horace) à Lausanne, L’Heure espagnole (Gonzalve) avec Les Siècles sous la direction de Fr.-X. Roth… À l’Opéra Comique, il a chanté Azincourt dans Fortunio (2009), Gloria Cassis dans Les Brigands (2011), Alfred dans La Chauve-souris (2014) et le rôle-titre du Comte Ory (2017).