Marc Mauillon

BARYTON - BASSE

Marc Mauillon interprète des rôles lyriques de basse et baryton : Papageno, Bobinet (La Vie parisienne), Mercure (Orphée aux Enfers), le Mari (Les Mamelles de Tirésias – Poulenc), Momo (Orfeo – Rossi), la Haine (Armide – Lully), Tisiphone (Hippolyte et Aricie), Sorceress (Dido and Aeneas), Raulito (Cachafaz - Strasnoy), les rôles-titres d’Egisto (Cavalli), Orfeo (Monteverdi), Pelléas (Debussy). En concert, il chante des motets (Charpentier, Lully, Rameau, Desmarest, Campra, Couperin), des madrigaux (Monteverdi, Gesualdo), des cantates (Bach, Haendel, Vivaldi, Telemann, Monteclair, Clérambault).
Lauréat du Jardin des Voix 2002, il travaille avec W. Christie, M. Minkowski, R. Pichon, C. Rousset, A. Altinoglu, J. Savall, V. Dumestre, H. Niquet, E. Haïm, L. Campellone, M. Pascal, G. Jourdain, et les metteurs en scène L. Hemleb, D. Warner, B. Lazar, I. Alexandre, R. Carsen, J. Mijnssen. En récital, il se produit avec P. Hamon, la harpiste A. Mauillon, G. Coppola (Poulenc/Éluard), A. Le Bozec (Les musiciens de la Grande Guerre, Fauré et ses poètes), et a enregistré les Leçons de Ténèbres de Lambert (2018). En 2016, il crée le récital Songline. Il enseigne l’interprétation de la musique profane médiévale à la Sorbonnedepuis 2018. Cette saison, il reprend le rôle de Cythéron (Platée) à Vienne, chante Pelléas à Toulouse, les Trois Contes (G. Pesson) à Rouen et sortira un disque autour des poésies de la Comtesse de la Suze. Membre de la nouvelle troupe Favart, il a chanté dans de nombreuses productions à l’Opéra Comique, notamment Vénus et Adonis (2012), Platée (2014), Les Fêtes Vénitiennes (2015), Alcione (2017), Miranda (2017), et en récital avec L. Desandre (2017). Il sera l’Orfeo de Monteverdi en juin 2021 avec J. Savall.