Lionel Gonzalez

Dramaturgie et direction d'acteurs - Hippolyte et Aricie

Il suit l’enseignement du Studio-Théâtre d’Asnières et de l’Ecole Jacques Lecoq (1998-2000) Il intègre ensuite la Compagnie du Studio, dans laquelle il sera à la fois acteur et assistant à la mise en scène. Très vite, il fonde sa compagnie, Le Balagan’ (2000-2004), avec laquelle il entreprend une recherche sur le théâtre masqué. En 2003, il commence à enseigner au Studio-Théâtre d’Asnières. C’est ainsi qu’il rencontre Sylvain Creuzevault, avec qui commence une étroite complicité artistique, qui accompagnera toute l’histoire du D’ores et déjà. Pendant 7 ans, ils font plus d’une dizaine de projets en-sembles dont notamment, Visages de Feu de Marius von Mayenburg, Baal de Brecht, Le père tralalère, et Notre terreur, deux créations collectives. Quand D’ores et déjà est dissous en 2011, il s’exile pour participer à un laboratoire autour de Pirandello, pendant deux ans, avec Anatoli Vassiliev. En 2013, il rejoint Jeanne Candel et La Vie Brève, notamment pour la création Le goût du Faux en 2014-2015. Il travaille également avec Adrien Béal, sur Les Voisins Michel Viander et Le Récit des évé-nements futurs, une création collective. En 2016, il fonde avec Gina Calinoiu une nouvelle compagnie, Le Balagan’ retrouvé. Ils créent trois spectacles Demain, tout sera fini ( une adaptation du Joueur de Dostoievski ) et Les Analphabètes une création d’inspiration cinématographique et La Nuit sera blanche ( une adaptation de La Douce de Dostoievski ). Parallèlement à son activité d’acteur et de metteur en scène, il développe une activité de transmission : en solo ( Studio-Théâtre d’Asnières, Chantiers Nomades ), ou avec Jeanne Candel ( CDC Toulouse, ESAD, Chantiers Nomades ). Depuis quelques années, il travaille à l’ouverture d’un lieu à Vitry-sur-Seine, dédié à la re-cherche et la transmission de l’art de l’acteur. Il est également praticien Feldenkrais.