Eugénie Lefebvre

Eugénie Lefebvre
DR Eugénie Lefebvre

Premier Prix du Concours Corneille en 2017, Eugénie Lefebvre fait ses études au Centre de Musique Baroque de Versailles puis à la Guildhall School of Music and Drama de Londres.

Elle apparaît en concert avec de nombreux ensembles baroques renommés tels que le Concert d'Astrée (E. Haïm), les Arts Florissants (W. Christie), Pygmalion (R. Pichon), les Talens Lyriques (C. Rousset), l’ensemble les Surprises (L-N Bestion de Camboulas), le Concert de la Loge (J. Chauvin), l'ensemble Correspondances (S. Daucé), l'Escadron Volant de la Reine et le Poème Harmonique (V. Dumestre).

Sa passion pour l'opéra lui fait aborder des rôles comme Dido dans Dido and Aeneas de Purcell, Armide de Lully, Médée de Charpentier, Pasitea et Clerica dans Ercole Amante de Cavalli, Issé de Destouches, Doris, Olympia et Roxane dans l'Europe Galante de Campra, la Princesse dans La Fôret Bleue de Louis Aubert, Armida dans Rinaldo de Haendel, Nerone et Valetto dans L'Incoronazione di Poppea de Monteverdi, Medea dans Teseo de Haendel. 

Après Pasitea dans Ercole Amante de Cavalli la saison passée, Eugénie sera à nouveau présente à l'Opéra Comique cet automne avec l'ensemble Pygmalion sous la direction de Raphaël Pichon, dans le rôle de Diane dans Hippolyte et Aricie de Rameau. 

Au printemps nous la retrouverons à l’Opéra Royal de Versailles en tant que Aurora, Amore et Hora Prima dans Egisto de Cavalli avec le Poème Harmonique, dirigé par Vincent DumestreEugénie abordera ensuite la Passion selon saint Jean de Bach au Théâtre des Champs Elysées sous la baguette de Louis-Noël Bestion de Camboulas avec l’ensemble les Surprises, qu’elle retrouvera également sur les Sybarites et le retour d’Astrée de Rameau à l’auditorium de Radio France. Puis dans les Grands Motets de Clérambault avec le Centre de Musique Baroque de Versailles sous la direction de Olivier Schneebeli, à la Chapelle Royale du Château de Versailles.