Corinne Meyniel

Corinne Meyniel

Après avoir commencé son parcours par une formation de comédienne, Corinne Meyniel s’oriente vers un cursus académique et enseigne la dramaturgie, l’analyse de spectacle et l’histoire du théâtre à l’université. Elle accompagne comme dramaturge les travaux sur la tragédie sanglante des élèves du RITS (Erasmushogeschool Brussel). Elle rencontre Thomas Jolly en 2014 au sujet des enjeux théologiques dans Henry VI de Shakespeare. Elle tient à nouveau ce rôle de consultante en théologie pour Le Radeau de la méduse de G. Kaiser que Thomas Jolly présente au festival d’Avignon 2016. Elle participe comme dramaturge à l’Eliogabalo de Cavalli mis en scène par Thomas Jolly à L’Opéra de Paris. Elle accompagne le collectif « Nos années sauvages » pour sa performance Insurrection, cette collaboration se poursuit en 2017 avec Le Crépuscule des oiseaux, conçu par le plasticien Sylvain Wavrant et Mythologie(s) en novembre 2018. En novembre 2016, la création à Caen du Rake’s Progress de Stravinsky marque sa première collaboration avec David Bobée, qu’elle retrouve en 2018 pour La Nonne sanglante.