Fidelio, un « véritable » opéra ?

Axe Troupe lyrique

#Colloques

Salle Bizet

du 13
au 15 Décembre 2018

Dates

13 Décembre 2018 14h00

14 Décembre 2018 09h30

15 Décembre 2018 09h30

Toutes les dates

Renseignements

0 825 01 01 23 (0,15 € la minute)

Prix

Entrée libre sur inscription

Réserver

Depuis 2008, les colloques de l'Opéra Comique étudient l’art lyrique sous divers angles, en ralliant de nombreux partenaires de recherche. L’Opéra Comique figure au centre de ces sessions de travail, aux dimensions volontiers transdisciplinaires et internationales. À partir de 2018, deux axes de recherche sont ouverts : l’un sur la troupe de chant, dissoute en 1971, l’autre sur l’économie lyrique de l’institution qui, depuis 1762, associe financement public et ressources propres.

Fidelio
Crédit image : Création de Fidelio en version française à l'Opéra Comique en 1898 - source Gallica - BNF

Fidelio, un "véritable" opéra ?

Composé sur un livret d’opéra-comique de 1798 (Léonore ou l’Amour conjugal de Bouilly et Gaveaux), Fidelio connut à l'Opéra Comique un vif succès dans sa version française mise en scène par Albert Carré à l’ouverture de la troisième salle Favart. Ce colloque conclusif du projet européen « Le Fidelio de Beethoven : transferts, circulations, appropriations, 1798-XXIe siècle » envisagera la question de l’écriture opératique de Beethoven, les ressorts de sa dramaturgie et la place de Fidelio dans le genre lyrique. Il questionnera aussi la place qu’occupe l’unique opéra de Beethoven dans la programmation des maisons d’opéra et dans la vie musicale d’aujourd’hui.

Dernier volet d’un projet de recherche lancé en 2015, ce colloque envisage la place de l’unique opéra de Beethoven dans le monde lyrique du XIXe siècle à nos jours. À l’instar des ateliers pré­cédents, consacrés à « l’héroïsation de la figure féminine » (Bonn), aux « circulations et adaptations » (Zürich), au caractère performatif (Versailles) ou encore aux différentes versions et éditions (CNSMDP), ce colloque mêle les approches disciplinaires dans une perspective d’histoire culturelle et d’histoire des transferts et des circulations, tout en donnant la parole aux praticiens.

Les interventions bénéficient toutes d’une traduction simultanée.

Jeudi 13 décembre

Après-midi, 14h00-18h00 : Retour aux sources

Accueil et introduction

Contextes culturels et musicaux

  • Présidence : Christine SIEGERT (Beethoven-Haus Bonn)
  • Jean-Claude YON (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines/EPHE) : Aux origines de Fidelio et de l’Opéra-Comique, la Léonore (1798) de Bouilly et Gaveaux au Théâtre Feydeau
  • Hans-Joachim HINRICHSEN (Universität Zurich) : Das geistige und kulturelle Umfeld in Beethovens Wien um 1800
  • Klaus PIETSCHMANN (Universität Mainz) : « Una stravaganza e confusione dei generi » – Die Wiener Opernlandschaft um 1800

Soir, 19h00 : Conservatoire national supérieur de musique et de danse

209, avenue Jean Jaurès, 75019 Paris, Salle d’orgue

Audition concertante de Léonore, ou l’Amour conjugal de Jean-Nicolas Bouilly et Pierre Gaveaux, avec les élèves des classes de chant et de direction de chant du département des disciplines vocales du CNSMDP, direction artistique : Érika Guiomar, professeure de la classe de direction de chant.

Entrée libre sans réservation


Vendredi 14 décembre

Matinée, 9h30-12h30 : Fidelio en son siècle

  • Présidence : Michael WERNER (EHESS, Paris)
  • Martin KALTENECKER (Université Paris Diderot) : L’écriture mélodique dans Fidelio
  • Jean-François CANDONI (Université Rennes 2) : Fidelio selon Richard Wagner : un opéra « indigne du compositeur des symphonies » ?
  • Louis BILODEAU (Collège Ahuntsic Montréal) : Fidelio : les métamorphoses d'un Singspiel mal-aimé

Après-midi, 14h30-18h30 : Fidelio, une arme politique ?

  • Présidence : Caroline MOINE (Université de Versailles Saint-Quentin-en- Yvelines)
  • Tobias REICHARD (Universität Bayreuth) : Die Theatralität des Kerkers. Fidelio im Nationalsozialismus
  • Moray MCGOWAN (Trinity College Dublin/Berlin) : Fidelio = Revolution = Fidelio? Die Dresdner Inszenierung von Oktober 1989 und ihr dreißigjähriges Fortleben
  • Bernhard LENORT (Staatstheater Cottbus) : Fidelio im ehemaligen Zuchthaus Cottbus, einer Stätte politischer Inhaftierungen
  • Lena VAN DER HOVEN (Universität Bayreuth) : Staging Fidelio in the New South African Democracy: Of Transformation and Continuity

Samedi 15 décembre

Matinée, 9h30-12h30 : S’approprier Fidelio

  • Présidence : Agnès TERRIER (Opéra Comique)
  • Emmanuel REIBEL (Université Lumière Lyon 2/IUF) : Hector Berlioz face à Fidelio
  • Stephan MÖSCH (Musikhochschule Karlsruhe) : Fidelio et le courant « post-dramatique »
  • Ethan HEARD / Daniel SCHLOSBERG (Heartbeat Opera, New York) : Heartbeat Opera's Fidelio for a Contemporary America: Freeing the Voices of Incarcerated Singers in the Era of Black Lives Matter

Après-midi, 14h30-16h30 : Fidelio dans les maisons d’opéra. Difficultés et enjeux  - Table ronde

  • Modération : Isabelle MOINDROT (Université Paris 8)
  • Philippe AGID, administrateur civil, directeur-adjoint de l’Opéra de Paris (1995 -2001)
  • Mariame CLÉMENT, metteure en scène (Paris)
  • Nicolas KRÜGER, directeur musical et chef d'orchestre du Leipziger Symphonieorchester
  • Sergio MORABITO, dramaturge/metteur en scène (Staatstheater Stuttgart de 1993 à 2018, à partir de 2020 Wiener Staatsoper)
  • Alain SURRANS, directeur général d’Angers Nantes Opéra

Colloque final du projet de recherche « Le Fidelio de Beethoven, transferts, circulations, appropriations, 1798-XXe siècle »

Organisation :
Philippe Gumplowicz, Caroline Moine, Agnès Terrier (Opéra Comique), Patrice Veit, Jean-Claude Yon.

Comité scientifique :
Philippe Gumplowicz (Uni. Evry-Val d’Essonne), Hans-Joachim Hinrichsen (Uni. Zürich), Beate Angelika Kraus (Beethoven-Haus Bonn), Isabelle Moindrot (Uni. Paris 8), Caroline Moine (Uni. Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), Christine Siegert (Beethoven-Haus Bonn), Patrice Veit (CNRS/EHESS, Paris), Jean-Claude Yon (Uni. Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines/EPHE).

En coopération avec :
Beethoven-Haus Bonn ; Centre Marc Bloch Berlin ; EHESS (Centre Georg Simmel) Paris ; Université Paris-Saclay : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines) et Université d’Evry-Val d’Essonne (Laboratoire Synergie Langues Arts Musique - SLAM) ; Universität Zürich (Musikwissenschaftliches Institut)

Avec la collaboration de :
Opéra Comique ; Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP)

Avec le soutien financier de :
Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur l’Allemagne (CIERA) ; Université franco-allemande (UFA/DFH) ; Maison des Sciences de l'Homme Paris-Saclay ; ainsi que l’Ambassade d’Allemagne à Paris

Traduction simultanée :
Gabriele Wennemer, Carmen Lemoigne

Vos réactions


Pour réagir connectez-vous ou créez un compte dès maintenant !

Votre compte vous permettra d'accéder gratuitement à des actualités enrichies, intéragir et commenter. Il vous permet également de consulter votre historique d'achat, d’imprimer vos billets, de modifier vos coordonnées et vos préférences.

 


0 commentaire