L'Opéra, un sport ?

20 Juin 2017

Saviez-vous que chanter de l’opéra demande un véritable effort physique ? L’Opéra, un sport ?! Eh bien oui, car si les séances d’entraînement peuvent se comparer aux répétitions, les compétitions sont comparables aux concerts.

Avez-vous déjà essayé de chanter l’air des clochettes de Lakmé ? Ou encore l'air de Tonio dans La Fille du régiment ? La tâche paraît compliquée. C’est normal, elle l’est. Chanter de l’opéra demande, tout comme un sport de haut niveau, des heures d’entraînements et une forte endurance. Le talent seul ne suffit pas. Il faut souvent des années avant de pouvoir prétendre à mettre le pied sur scène. Au même titre qu’un athlète, les chanteurs d’opéra ont leur propre entraînement physique.

D’abord on s’échauffe, on détend son corps, on relâche les tensions, on fait attention au placement. Puis on travaille le souffle. Sans air, pas de son. Sans son, pas de mélodie. Les vocalises permettent de chauffer sa voix progressivement. Comme une danseuse à la barre, l’ordre des exercices donne le rythme et évite les blessures. Mais le larynx n’est pas le seul à bouger : la bouche, la langue, le diaphragme, les muscles du torse, les abdos, bref le corps entier est en mouvement. Chaque jour, il faut bâtir cette force qui permettra à la voix de se projeter au-dessus de l’orchestre. Car à l’opéra, il n’y a pas de micro, et l’acoustique d’une salle ne peut remplacer la puissance de la voix. Alors, convaincu ?

Mais ne vous méprenez pas ! Vous aussi vous pouvez chanter de l'opéra. Car si tout le monde ne peut prétendre à en faire son métier, vous pouvez aussi prendre plaisir à en chanter. Allez, avouez-le. Vous chantez sous la douche, dans la voiture, en faisant le ménage, bref vous chantez partout et ça vous plaît. Tous les styles de musique y passent, et même l’opéra. C'est la raison pour laquelle l'Opéra Comique a choisi de faire découvrir les coulisses du chant. Que ce soit avant de voir le spectacle ou lors d’une séance le dimanche, rendez-vous est donné à tous les amateurs pour chanter. Ici pas de complexe, juste le bonheur de s’essayer à un style nouveau. Sous le regard bienveillant et grâce aux conseils de Christophe Grapperon, chef de chœur, laissez-vous porter par le pouvoir libérateur de l’opéra.

L'occasion se présente dès ce dimanche ! Venez chanter à 15h à l'Opéra Comique, l'entrée est à 10€

Réserver

 

Réagir à cet article


Pour réagir connectez-vous ou créez un compte dès maintenant !

Votre compte vous permettra d'accéder gratuitement à des actualités enrichies, intéragir et commenter. Il vous permet également de consulter votre historique d'achat, d’imprimer vos billets, de modifier vos coordonnées et vos préférences.

 


0 commentaire