Emmanuelle Grach

Emmanuelle Grach

Transmission de la danse

Emmanuelle Grach, interprète et chorégraphe diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) a rejoint le Balcon en 2009.

Après une formation classique de sept ans au Conservatoire à Rayonnement Régional de Boulogne-Billancourt, elle choisit un cursus contemporain avec Ruxandra Racovitza puis au CNSMDP où elle obtient son diplôme de danse contemporaine en 2009.

La même année, Emmanuelle Grach fonde sa propre compagnie, Nevermind, et présente ses créations au concours chorégraphique des Synodales à Sens : elle obtient le premier prix et débute une collaboration avec le théâtre de Vanves.

En qualité d’interprète, elle rejoint la compagnie d’Hervé Robbe Travelling & Co en 2012.

En résidence à Marseille plusieurs mois, elle participe à la création de «Slogan» pour cinq danseurs lors de la saison 2012-2013. Elle danse également en 2014 pour un duo, «Dahlia Song», joué au Musée de la mode de Paris, au théâtre d’Enghien-les-Bains et au CND de Pantin.

Au sein du Balcon, elle est interprète et impliquée dans la mise en scène de De la Terreur des hommes d’Arthur Lavandier en 2011 et aussi interprète au sein de l’opéra Le Balcon de Jean Genêt par Peter Eötvös mis en scène par Damien Bigourdan.
Elle participe par ailleurs à différents concerts et festivals avec le Balcon. Elle débute alors une collaboration étroite avec l’académie K. Stockhausen. En 2013, un premier prix est remporté avec Examen, extrait de Donnerstag aus Licht.

De juillet 2015 à octobre 2016, Emmanuelle Grach interprète le rôle de Michael dans «Donnerstag aus Licht» mis en scène par Lydia Steier au théâtre de Bâle qui remporte le prix Opernwelt de la production de l’année 2016 en Europe.

En septembre 2018, Emmanuelle Grach interprète Inori de Stockhausen à la Philharmonie de Paris, avant de reprendre les répétitions avec Le Balcon pour la version intégrale de Donnerstag aus Licht à l’Opéra-Comique en novembre.

Projection sonore Florent Derex

Florent Derex est le fondateur de l’orchestre Le Balcon, ainsi que du label B Records. Il est diplômé de la Formation supérieure aux métiers du son du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Depuis sa création en 2008, Florent assure la direction exécutive du Balcon conjointement avec le chef d’orchestre Maxime Pascal. L’orchestre à géométrie variable est dédié à la création et à l’interprétation de tous les répertoires sur instruments sonorisés.

Depuis 2013, Florent est producteur avec Le Balcon de deux à trois spectacles par saison au Théâtre de l’Athénée à Paris : Ariadne auf Naxos de Strauss mis en scène par Benjamin Lazar, l’opéra Le Balcon de Peter Eötvös mis en scène par Damien Bigourdan ainsi qu’une nouvelle production de La Métamorphose, opéra de Michaël Lévinas d’après Kafka mis en scène par le vidéaste Nieto.

Depuis 2015, il a démarré avec l’Opéra de Lille une série de productions communes, la dernière en date étant la création de l’opéra d’Arthur Lavandier mis en scène par Ted Huffman en novembre 2016.

Très impliqué en tant qu’ingénieur du son sur les questions liées aux technologies de sonorisation ainsi qu’aux différents types d’écoutes transaurales ou binaurales (3D sonore), Florent fait entrer Le Balcon en 2014 artiste associé au consortium Binaural Listening, projet de recherche réunissant France Télévision, Orange, Radio France, le Cnrs, l’Ircam et le Cnsm de Paris.

En 2013, il crée la société de production B media qui lance, en 2015, B Becords, label dédié exclusivement au disque live et distribué par Naïve, puis par Outhere.

Il met en place en 2016 un label pour Le Balcon dédié à ses productions audiovisuelles et distribué par Outhere. Une première référence consacrée à la Symphonie fantastique et enregistrée en 3D sonore parait en septembre de la même année.

Il lance l’année suivante avec le compositeur Pedro Garcia-Velasquez Le Balcon Éditions dédié aux commandes de nouvelles œuvres et d’arrangements initiées par Le Balcon.

En 2018, il coproduit avec l’Opéra Comique et l’Opéra de Bordeaux Donnerstag aus Licht de Karlheinz Stockhausen, premier des sept opéras du compositeur. Licht, le cycle intégrale des sept opéras se poursuivra l’année suivante à la Philharmonie de Paris avec Samstag.

Florent est actuellement en résidence à l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet à Paris et, depuis 2010, à la Fondation Singer-Polignac. Il est soutenu depuis 2017 par la Fondation Caisse des Dépôts.