Yael Raanan-Vandor

Yael Raanan-Vandor
© Stefan Brion - Opéra Comique

ALTO

Yael Raanan-Vandor grandit à Jérusalem. Elle effectue ses études de théâtre au Cours Simon de Pariset se forme au chant auprès de Jean-Philippe Elleouet. Elle suit les masterclass de Helmut Deutsch, Viktor von Halem, Robert Wörle, Ludovic Tézier et Gidon Saks et se perfectionne auprès de Janina Baechle. Elle est finaliste et reçoit des prix aux concours de chant de Piacenza et Otto Edelmann. Elle est semifinaliste au concours de chant de Portofino, Italie, ainsi qu’au concours Klaudia Taev à Pärnu, Estonie. Parmi ses engagements passés figurent deux créations de Philippe Hersant, dont une qui lui est dédicacée à la Salle Gaveau de Paris, et les rôles de Lucienne dans Die tote Stadt de Korngold avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France, Zita dans Gianni Schicchi de Puccini à l’Opéra National de Lorraine, le Page dans Salome de Strauss à l’Opéra National du Rhin, Zweite Magd dans Elektra de Strauss avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France, des concerts consacrés à Bernstein en Hollande, à ‘s-Hertogenbosch et à De National Amsterdam. La saison dernière, elle a chanté l’alto solo dans le Requiem de Mozart à l’Opéra de Toulon, des concerts consacrés à Lili Boulanger au Capitole de Toulouse. Cette saison, elle chante Pastuchyna dans Jenůfa au Capitole de Toulouse, Geneviève dans Pelléas et Mélisande à l’Opéra de Dijon, mis en scène par Éric Ruf, l’alto solo dans le Requiem de Duruflé à l’Opéra de Dijon. Elle chante pour la première fois à l’Opéra Comique et se produira avec  L’Inondation à Rennes et Nantes.