Shani Diluka

Shani Diluka DR

« Révélatrice », « profondeur sonore », « virtuosité ailée », sont autant de termes que l’on peut lire à propos de cette interprète “hors norme“ selon le Figaro. Remarquée à l’âge de 6 ans par le programme établi par la Princesse Grace de Monaco, elle est alors sélectionnée pour participer à un programme spécialisé de l’Académie Prince Rainier III dans la Principauté. Très vite, on note ses premiers engagements : à 9 ans son premier récital, à 12 ans en première partie d’un concert d’Hélène Grimaud. Après un premier prix  de piano à l’unanimité  au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, la rencontre avec Leon Fleisher orientera définitivement sa carrière. La même année, elle rencontre Maria Joao Pires, Menahem Pressler et Murray Perahia, qui tous trois la conseillent. D’autres belles rencontres suivent lorsqu’elle intègre la très prestigieuse Fondation de Come présidée par Martha Argerich où seulement quelques pianistes sont choisis chaque année dans le monde.Invitée des grandes salles, Shani Diluka se produit régulièrement en récital au Concertgebouw d’Amsterdam, salle Pleyel, Philharmonie de Paris, Konzerthaus de Vienne, Mozarteum de Salzbourg,La Fenice de Venise,La Roque d’Anthéron, Arsenal de Metz, Téathre Verdi à Florence, Auditorium de Radio France-de Bordeaux ou Dijon, Festival de Menton, Philharmonie de Bucarest , ou à Tokyo où elle fait l’ouverture de la Folle journée, la clôture du festival de Verbier, et pianiste principale du festival de Zubin Mehta…Soliste invitée d’orchestres tels le Philharmonique de Radio France, le Sinfonia Varsovia, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre de Wurttenberg, l’Orchestre de Bordeaux Aquitaine, l’orchestre Royale de Suède, l’Orchestre Symphonique de Brême, l’Orchestre Symphonique de Fribourg, le Tonkunstler Orchestra de Vienne, le Kyushu Symphony Orchestra au Japon, etc.Shani est aussi la partenaire régulière des quatuors Ebène, Ysaÿe, Prazak, Modigliani, Belcea, ou de légendes comme Valentin Erben du quatuor Alban Berg,Teresa Berganza, Michel Portal ou Natalie Dessay..Elle collabore également auprès de grands compositeurs d'aujourd'hui : G.Kurtag, W.Rhim ou B.Montovani.Ses enregistrements solo de Beethoven, Mendelssohn, Grieg, Schubert, « Road 66 » recueillent de multiples récompenses (Choc de la musique, RTL d’Or, Choix d’Arte, de Mezzo, Vogue Japon, 5 Diapasons, Gramophone, Fanfare USA, Diapason, Musikzen, Arena Award Japon…).Ses prestations sont régulièrement diffusées sur les radios internationales telles que  BBC, Radio France, Espace2, ABC Australia,ORF en Autriche, Deutscher Rundfunk, ou télévisuels ARTE, France télévisions, NHK au Japon, et aux "Victoires de la musique"…

Cette saison l’emmène au Théatre des Champs Elysées, au  Konzerthaus de Vienne, à la fondation de Zubin Mehta,  Mozarteum de Salzbourg, Festival de Ravinia à Chicago, aux Schubertiades en Autriche, La Folle Journée Nantes, en Russie et au Japon, à la Roque d’Anthéron, à La Philharmonie de Paris.... En 2018, sont annoncés la sortie d’un disque sur piano historique et piano moderne sur C.P.E. Bach et Mozart, et l’édition de son premier recueil de Poesie chez Art3.Par ailleurs, Shani Diluka a  collaboré à plusieurs reprises avec de grands noms du cinéma tels que Sophie Marceau, Gérard Depardieu, Hippolyte Girardot ou Charles Berling.