L’Opéra-Comique au défi de la modernité, 1850-1914

L’Opéra-Comique au défi de la modernité, 1850-1914

Colloque

Lakmé témoigne des mutations que connaît l’opéra-comique pendant la seconde moitié du XIXe siècle : irruption des questions esthétiques, exploration des sources littéraires, développement de l’éloquence orchestrale, transformations de la dramaturgie, apparition de la mise en scène, confrontation avec d’autres théâtres. Panorama d’une période faste.

En collaboration avec le Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française

Programme

JEUDI 16 JANVIER

10h-13h : Tradition et modernité à l’Opéra Comique

François de Médicis – Le risque de la jeune création d’avant-garde à l’Opéra-Comique (1880-1900)

Agnès Terrier – Le livret lyrique et les nouvelles écritures

Pauline Girard, Bérengère de L’Epine et Marie-Laure Ragot – La modernité de Lakmé

 

14h30-17h30 : Symbolismes

Hélène Cao – Debussy et l’opéra de son temps

Michela Niccolai – La lumière comme vecteur de la modernité dans la production scénique d'Albert Carré (1898-1913)

Pauline Ritaine – Ariane et Barbe-bleue à l’Opéra Comique, « un cadre d’art » idéal pour le conte lyrique de Dukas et Maeterlinck

 

 

VENDREDI 17 JANVIER

10h-13h : Persistances et métamorphoses du genre

Vincent Giroud – Labiche et l'opéra-comique

Christophe Mirambeau – Louis Deffès (1819 - 1900), un Toulousain à l’Opéra-Comique

Sabine Teulon-Lardic – L’opéra-comique « rétrospectif » : une résistance ludique défiant la modernité après 1870

 

14h30-17h30 : Naturalismes

Jean-Christophe Branger – Alfred Bruneau et l’opéra-comique : rejet, altération et transformation du genre « éminemment national »

Stéphan Etcharry – Représenter l'Espagne à l'Opéra-Comique en 1908 : La Habanera de Laparra

Sylvie Douche – Le succès d'une œuvre maudite : La Lépreuse de Lazzari

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu

Salle Bizet

Tarif

Entrée libre sur réservation

Renseignements

0 825 01 01 23 (0,15 € la minute)

Réserver     fb     tw