Cendrillon

Cendrillon

Pauline Viardot

OPÉRA-COMIQUE d’après Jules Massenet

Est-il, pour les petits et les grands, fée plus familière que celle qui transforme pour Cendrillon une citrouille en carrosse?

Mise en scène et narration, Jean-Philippe Amy
Transcription, Gilbert Amy et Gilles Alonzo

Avec Elisabeth Colombani, Sonia Filding, Emmanuelle Fruchard, Bardassar Ohanian

Quatuor Léonis
Production Pada’Dôme Théâtre

Distribution

Mise en scène et narration, Jean-Philippe Amy
Transcription, Gilbert Amy et Gilles Alonzo

Noémie, Le Prince, Elisabeth Colombani
Madame de la Haltière, Sonia Filding
Dorothée, Cendrillon, Emmanuelle Fruchard
Pandolfe, Bardassar Ohanian

Quatuor Léonis
Production Pada’Dôme Théâtre

Production lyrique mise en espace, conçue avec le CNIPAL - Centre national d'artistes lyriques.

Présentation

Est-il, pour les petits et les grands, fée plus familière que celle qui transforme pour Cendrillon une citrouille en carrosse?

Des foires parisiennes du XVIIIe siècle à la troisième salle Favart inaugurée en 1898, Cendrillon et sa bonne marraine ont toujours été fidèles à l’Opéra Comique, que ce soit Laruette, Isouard, Viardot ou Massenet qui mène le bal. Avec cette version lyrique du conte, le théâtre se change en palais enchanté.
Avec ce gracieux opéra-comique de salon, Pauline Viardot enchanta en 1904 ses amis artistes. Cette grande chanteuse qui inspira Berlioz et Gounod est morte voici cent ans. Il est temps de découvrir les beautés de son œuvre musicale.


Le romantisme a volontiers puisé dans les registres de la féerie et du conte pour produire des musiques envoûtantes et déployer, au théâtre, ses ensorcellements vocaux dans une constante invention scénique. Profitant des nouveaux prodiges de l’électricité, l’opéra-féerie devient même un genre à part entière à la fin du XIXe siècle. Pour la troisième salle Favart, inaugurée en 1898 et qui disposait de l’équipement électrique le plus moderne d’Europe, Massenet composa Cendrillon, version lyrique du conte de Perrault. Métamorphoses, scènes de bal et personnages hauts en couleurs formaient le matériau idéal pour ce maître du genre qu’était Massenet, qui composa ainsi son 7e ouvrage pour l’Opéra Comique. Avec sa délicatesse habituelle dans la peinture des sentiments, Massenet a écrit pour Cendrillon l’une de ses partitions les plus abouties, conjuguant à la perfection l’inspiration mélodique avec un usage virtuose des styles et des couleurs d’époque.

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu

Salle Favart

Tarif

11 € (5 € pour les moins de 18 ans le 22/01)

Renseignements

0 825 01 01 23 (0,15 € la minute)

Réserver     fb     tw

Le festival

Opéras

Soirées de Favart

Jeune public

À l'heure du dejeuner

Rencontres et colloques