Chanter les écrivains

Chanter les écrivains

Mélodies et airs

Au temps de Maupassant, les liens se sont resserrés entre écrivains et compositeurs. L’opéra français se renouvelle en puisant des sujets nouveaux dans la littérature tandis que l’art de la mélodie s’épanouit en fondant un rapport de nécessité entre le poème et la musique. De Baudelaire à Colette en passant par Mallarmé, Verlaine, Zola et d’autres encore, les écrivains découvrent le plaisir d’être chantés.

Guillaume Andrieux, baryton
Michael Guido, piano

Concerts en collaboration avec le Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris et Cultures France

Programme

Henri Duparc
Deux mélodies sur des poèmes extraits des Fleurs du Mal de Charles Baudelaire
L'Invitation au voyage
La Vie antérieure

Francis Poulenc

Banalités, sur des poèmes de Guillaume Apollinaire, 1940
Chanson d'Orkenise
Hôtel
Fagnes de Wallonie
Voyage à Paris
Sanglots


Emmanuel Chabrier
Chanson pour Jeanne, poésie de Catulle Mendès
L'Île heureuse, poésie d'Éphraïm Mikhaël
Lied, poésie de Catulle Mendès
Les Cigales, poésie de Rosemonde Gérard

Maurice Ravel
Histoires Naturelles, sur des poèmes de Jules Renard, 1906
Le Paon
Le Grillon
Le Cygne
Le Martin-pêcheur
La Pintade

Durée du spectacle : 45 min. Concert suivi d’un verre offert dans le Théâtre

Biographies

GUILLAUME ANDRIEUX, baryton

Dès l’âge de 7 ans, il rentre à la maîtrise de l’Opéra National de Lyon sous la direction de Claire Gibault. On lui confie alors des rôles d'enfants solistes sous la direction de chefs tels que William Christie, Kent Nagano ou encore John Nelson. Par la suite, il intègre le Jeune chœur du Centre de la Voix Rhône-Alpes sous la direction de Marie-Laure Teissèdre. Parallèlement, il étudie le chant avec Jean-Christophe Henry et la direction de chœur avec Régine Théodoresco au CNR de Lyon. Il rentre en 2006 au CNSM de Paris dans la classe de chant de Glenn Chambers. Il participe en tant que soliste à des productions telles que Noye’s Fludde, Esther, Les Amours de Ragonde, La Passion selon Saint-Matthieu sous la direction de B. et W. Kuijken, et en tant que choriste dans Les Arts Florissants et Actéon, dirigés par Christophe Rousset, ou encore dans L'Europe Galante, dirigé par William Christie. Durant la saison 2007-08, il a interprété Énée, dans Didon et Énée de Purcell, au Festival d’Ambronay et en tournée en France. Il se consacre également au répertoire du lied et de la mélodie en suivant l’enseignement de Ruben Lifschitz.

MICHAËL GUIDO, piano

Après une formation complète au CNR de Lyon Michaël Guido entre en 2001 au CNSM de Paris dans la classe de Piano de Jean-François Heisser et Marie-Josèphe Jude. Il est lauréat des concours de piano de Villemomble-le-Raincy (2003) et Sucy-en-Brie (2004). En 2005, il obtient son Prix de Piano. En duo avec le clarinettiste Olivier Patey, il a pu bénéficier de l'enseignement en musique de chambre de personnalités musicales telles que Claire Désert, Hae-Sun Kang, Xiao-Mei Zhu, Ami Flammer ou encore Alain Meunier. Il participe à de nombreux récitals qu'il donne en France et en Allemagne avec Marie-Bénédicte Souquet (en 2005 à Royaumont, aux châteaux d'Engers et d'Edenkoben, au Théâtre Mogador, au Festival de St-Riquier), ainsi qu'avec le baryton Edwin Crossley-Mercer (à Royaumont de 2004 à 2007, à l'Hôtel des Archives et au Sénat en mars 2006, aux Festivals Jeunes Talents, au Mecklenburg-Vorpommern Festspiel en septembre 2006, ainsi qu’à l'Auditorium du Louvre en février 2007). Certains de ces concerts ont été enregistrés et diffusés par France Musique et Radio Classique. En octobre 2007, son duo avec le baryton Edwin Crossley-Mercer remporte le premier prix du Concours International Chant-Piano Nadia et Lili Boulanger.

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu

Salle Bizet

Tarif

13€

Renseignements

0 825 01 01 23 (0,15 € la minute)

Réserver     fb     tw

Le festival

Opéras

Soirées de Favart

Jeune public

À l'heure du dejeuner

Rencontres et colloques