Introduction à l'oeuvre par Françoise Rubellin, avec l'intervention d'Arnaud Marzorati