Introduction à l'oeuvre par Agnès Terrier