Laurent Alvaro

Laurent Alvaro

BARYTON-BASSE - LE COMTE DES GRIEUX

Laurent Alvaro se forme à Bordeaux puis intégrer l’Opéra de Lyon. Il a chanté les quatre diables (Les Contes d’Hoffmann) à Lyon, Tokyo, Rouen, Saint-Étienne et Versailles, le marquis de la Force (Dialogues des Carmélites) à Lyon et Toulon, Pandolfe (Cendrillon) à Vienne, Saint-Étienne et Luxembourg. Il débute à l’Opéra de Paris en Gormas (Le Cid), à Bordeaux en Méphistophélès (La Damnation de Faust), au Nederlandse Opera en Thoas (Iphigénie en Tauride), au Teatro Real en Ragueneau (Cyrano de Bergerac), aux Chorégies d’Orange en Douphol (Traviata), à Montréal en Frère Léon (Saint François d’Assise). Il chante régulièrement Don
Alfonso (Così fan tutte), Golaud (Pelléas et Mélisande) et participe aux créations de Claude de T. Escaich et de Trompe la Mort de L. Francesconi. Au Châtelet, il chante Donner (Rheingold), Seth Brundle (The Fly), Morald (Die Feen), Max (The Sound of Music). Il se produit avec les pianistes H. Lucas, N. Dang, S. Vatin, D. Zobel, M. Guido, P. Roger et J.-F. Zygel. Parmi ses rôles récents, Telramund (Lohengrin) à Saint-Étienne, Oreste (Elektra) à Bordeaux, Don Andrès (La Périchole) à Salzbourg, Hérode (L’Enfance du Christ) au Festival Berlioz… À l’Opéra Comique, il a chanté Pandolfe (Cendrillon), Pietro (La Muette de Portici), Golaud en 2015 et en 2018 Claudius (Hamlet).