Vue d’ensemble

02 Septembre 2016

Salle Favart en travaux - août 2016 ©Stefan Brion

Un simple coup d’œil suffit. Les clichés que nous vous proposons ce mois, vous qui êtes déjà venus assister à un de nos spectacles au moins et qui par conséquent connaissez l’état du bâtiment, en tout cas pour ses parties publiques, ces clichés disent qu’il s’est passé quelque chose pendant cet été 2016. Ils ont été pris le 24 août et ils attestent que le chantier est entré dans une nouvelle phase. Il n’est pas nécessaire d’avoir un doctorat ès-dialectique pour comprendre que la quantité (mesurée en tonnes de tubes en fer, de panneaux d’aggloméré, de plastiques protecteurs, de décibels, de volume de détritus, de centaines de mètres de gaines…) s’est transformée en qualité.
Un bas-relief sur un mur dorénavant immaculé du hall d’entrée que l’on avait jamais repéré et qui se découvre, de nouvelles couleurs qui apparaissent, les dorures notamment, et qui seront celles de la réouverture, des machines flambant neuves qui se dévoilent sous les toits, que nous ne connaissions pas jusqu’alors, et qui apporteront la fraîcheur dans la salle, des ouvriers qui s’appliquent sur les finitions,...Une impression de jamais-vu, de renouveau. La même impression que celle des cahiers neufs et des trousses à peine sortie du magasin à chaque rentrée de notre enfance quand la promesse de nouveaux camarades et enseignants transformait ces objets usuels en autant d’ustensiles nécessaires à la nouvelle exploration. Magie de la transformation. Non pas que le grand mouvement de la rénovation touche à sa fin, mais il est manifeste qu’un processus s’est noué au cœur de la torpeur aoûtienne et qu’il porte un nom : arrivée. Elle s’annonce. Pêle-mêle, la nouvelle salle plus aérée et pimpante, de nouveaux

Il vous reste 60% de cet article à lire


Pour découvrir la suite et réagir connectez-vous ou créez votre compte dès maintenant

Votre compte vous permettra d'accéder gratuitement à des actualités enrichies, intéragir et commenter. Il vous permet également de consulter votre historique d'achat, d’imprimer vos billets, de modifier vos coordonnées et vos préférences.


Réagir à cet article


0 commentaire