Les ténèbres s’invitent sur scène !

26 Mai 2018

La Nonne sanglante fait partie du registre gothique issue de la littérature sombre anglo-saxonne de la fin du XVIIIe. Aujourd’hui le fantastique noir se trouve partout, que ce soit la musique, la peinture, le cinéma et le théâtre, mais également, la mode.

Les costumes d’Alain Blanchot s’insèrent dans cette logique du noir sur le tissu en s’appropriant différentes périodes, aussi bien le Moyen Âge (situation de l’action dans le livret de Scribe et Delavigne), qu’au XIXe (date de création de l’opéra), à nos jours. On pense tout de suite à des figures comme Marilyn Manson ou encore The Cure dont l’esthétique musicale et visuelle abordent les spectres, les monstres et les angoisses des nuits noires.

Les costumes d’Alain Blanchot s’insèrent dans un décor monochrome noir fait de carrelage et de poussière de cendres, la scène sera sombre mais la Nonne, laissera passer la lumière, vêtue d’un linceul blanc.

Découvrez ici les croquis des costumes de la Nonne:

Réagir à cet article


Pour réagir connectez-vous ou créez un compte dès maintenant !

Votre compte vous permettra d'accéder gratuitement à des actualités enrichies, intéragir et commenter. Il vous permet également de consulter votre historique d'achat, d’imprimer vos billets, de modifier vos coordonnées et vos préférences.

 


0 commentaire