Retour sur Porte 8 et son cabaret horrifique !

18 Juin 2018

Pour accéder à la salle Bizet, le spectateur et la spectatrice devaient écarter de leur chemin un corps suspendu, enveloppé dans un linceul blanc tel une chrysalide endormie. L’ambiance rouge et enfumée annonçait la soirée: du sang, de l’horreur et de la folie !
Avec humour, la soprano Judith Fa et le baryton Lionel Peintre ont fait trembler les murs de Porte 8, incarnant des personnages fantomatiques ayant soif d’hémoglobine...
La mise en scène de Valérie Lesort était effroyable et magnifique, à l’image de son personnage de sorcière, chargée des bruitages, de craquements d’os, de grincements de portes ou de sang qui coule…
Retour en images sur une soirée intime, horriblement drôle et arrosée !

Pour ceux qui l’auraient ratée, rendez-vous en 2019.

Réagir à cet article


Pour réagir connectez-vous ou créez un compte dès maintenant !

Votre compte vous permettra d'accéder gratuitement à des actualités enrichies, intéragir et commenter. Il vous permet également de consulter votre historique d'achat, d’imprimer vos billets, de modifier vos coordonnées et vos préférences.

 


0 commentaire