Retour sur Paris Face Cachée

06 Février 2018

Le weekend dernier, l’Opéra Comique participait à Paris Face Cachée, une première pour l’institution lyrique. Rappelons que cette manifestation propose aux parisiens et aux touristes une façon originale de découvrir la capitale, ses secrets, ses dessous insoupçonnés. Près de 100 lieux ouvrent ainsi leurs portes pour le plus grand plaisir des curieux avec la claire intention de surprendre et faire découvrir. 

Samedi, on pouvait par tout petit groupe visiter les coulisses de l’Opéra Comique, monter sur scène, échanger avec les techniciens qui préparaient le spectacle du soir, et même passer par le bureau du directeur. 
Mais pour une première, il fallait frapper un grand coup. Avec le souvenir d’avoir soufflé ses trois cents bougies il n’y a pas si longtemps, l’Opéra Comique a choisi de se tourner vers les plus jeunes.

Dimanche, on faisait donc place aux familles, parents et enfants, sans exclure bien entendu les candidats à la balade qui se présentaient devant une Carmen et une Manon ornées toutes les deux d’un chapelet de ballons.
Au menu : un grand jeu de piste dans le dédale du théâtre. Une véritable petite enquête policière à destination des 8-12 ans. A l’issue, on pouvait se mettre dans la peau d’un.e chanteur.seuse en prenant la pose avec de vrais costumes de scènes ou découvrir les joies du grimage, grâce aux maquilleuses du spectacle (on pouvait repartir avec sa photo), mais aussi assister à d’incroyables tours de magie.  

Plus de huit cents personnes au total s’étaient inscrites, et participaient par groupes de quarante tout au long de la journée. A l’entrée, un policier expliquait les faits graves qui étaient intervenus dans la nuit : la disparition des partitions du prochain spectacle et la perspective pour le chef de devoir annuler la représentation. Il fallait à tout prix retrouver le voleur qui - on en avait la certitude - , n’avait pas pu quitter les lieux avec les partitions. Un manuscrit énigmatique avait été laissé sur place qui permettait de se mettre sur la piste du coupable… L’enquête et ses indices comme moyen de parcourir le théâtre, là aussi c’était une première. Et disons que l’initiative a ravi les petits…et les grands. Et le personnel aussi dont certains de ses membres n’ont pu s’empêcher de montrer des talents cachés de comédiens et d’animateurs. Une autre Face cachée.
Pour tout dire, on s’est bien amusé. 

Ce weekend a aussi permis de présenter aux familles “Mon premier festival d’opéra”, destiné aux enfants à partir de 8 ans.
Deux véritables opéras créés pour l’occasion et une comédie musicale, tous d’une durée adaptée aux plus jeunes et programmés du 23 février au 11 mars (soit en grande partie pendant les vacances scolaires).

Qui a dit que l’opéra n’était que pour les grandes personnes ? 

Réagir à cet article


Pour réagir connectez-vous ou créez un compte dès maintenant !

Votre compte vous permettra d'accéder gratuitement à des actualités enrichies, intéragir et commenter. Il vous permet également de consulter votre historique d'achat, d’imprimer vos billets, de modifier vos coordonnées et vos préférences.

 


0 commentaire