Louis Langrée, nouveau directeur du Théâtre National de l'Opéra Comique

Publié le 21 octobre 2021
fr

Louis Langrée © Chris Lee

Sur proposition de Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, le Président de la République a décidé de nommer Louis Langrée à la direction du Théâtre National de l’Opéra Comique pour un mandat de 5 ans.

Après des études au conservatoire de Strasbourg, Louis Langrée débute sa carrière comme chef de chant et assistant à l'Opéra national de Lyon, puis à l’Orchestre de Paris. En tant que chef symphonique, il a notamment dirigé les orchestres philharmoniques de Berlin, Vienne, Londres, New York et Tokyo, et est invité par les plus grandes maisons d’opéra telles que le Staatsoper de Vienne, la Scala de Milan, le Royal Opera House-Covent Garden de Londres, l’Opéra national de Paris, les festivals de Glyndebourne et d’Aix-en-Provence.
Ardent défenseur du répertoire lyrique français, notamment au Metropolitan Opera de New York, il a été régulièrement invité à l’Opéra Comique.

Louis Langrée est aujourd’hui directeur musical du Mostly Mozart Festival au Lincoln Center de New York depuis 2003, et du Cincinnati Symphony Orchestra depuis 2013, deux institutions où il invite de très nombreux artistes français.

Pour la direction du Théâtre National de l’Opéra Comique, Louis Langrée propose un projet axé sur « l’esprit Favart », mêlant dans sa programmation des grandes œuvres du répertoire de l’Opéra Comique et des créations. Une attention particulière sera portée au croisement des disciplines et des formats artistiques, avec notamment l’idée de « pléiades » déployant une offre plurielle autour d’un même ouvrage. Le rayonnement international de l’institution sera développé par des tournées, des partenariats et des coproductions qui célébreront l’Europe de la Culture.

Louis Langrée veut également accentuer l’action de l’établissement en matière de transmission et de formation au genre opéra-comique et au chant français, en priorité pour les jeunes chanteurs mais également les chefs d’orchestre, les metteurs en scène, les décorateurs, etc. Il propose en outre d’ouvrir grand les portes du Théâtre National de l’Opéra Comique, grâce à la Maîtrise populaire, mais aussi avec des projets d’opéras participatifs et des opérations dédiées au jeune public. Engagé et citoyen, le Théâtre National de l’Opéra Comique continuera à porter des actions fortes en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, de diversité et de lutte contre les violences sexuelles et sexistes.

Le projet de Louis Langrée a été élaboré avec la collaboration de Chrysoline Dupont, aujourd’hui directrice de la programmation de l’Orchestre de chambre de Paris, après avoir travaillé au Festival d’Aix-en-Provence et à l’Opéra national de Paris, qui rejoindra l’équipe de direction de l’établissement.

Louis Langrée succédera à Olivier Mantei, directeur du Théâtre National de l’Opéra Comique depuis 2015, qui prendra le 1er novembre prochain la direction de la Cité de la Musique – Philharmonie de Paris. La ministre de la Culture salue le travail remarquable accompli par Olivier Mantei à la tête de l’Opéra Comique, qui a permis de changer l’image de l’institution et de l’ancrer solidement dans le 21ème siècle.

Cette nomination sera confirmée en Conseil des Ministres, sous réserve de l'avis de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique.

Le communiqué sur le site du ministère de la culture