Les archives

bandeau_un_lieu_une_histoire.png

Cette page est consitutée des chapitres suivants :

1/ Nos conseils d’orientation

2/ Nos archives numérisées sur la base de données Dezède


Nos conseils d’orientation

De nos jours, l’Opéra Comique conserve ses archives courantes et intermédiaires, tandis que le Code du patrimoine prévoit qu’en qualité d’établissement public, il verse ses archives définitives aux Archives nationales. Mais il n’en a pas toujours été ainsi. Dispersées, lacunaires, pas toujours identifiables, ces archives ont donné lieu à une véritable enquête au cours des dernières saisons afin d’en établir une vision d’ensemble.  
Si l’Opéra de Paris, chargé dès son origine d’une fonction politique de centralisation de l’art musical, sauvegarda ses archives de manière quasi exhaustive, l’Opéra Comique conserva les siennes de façon irrégulière, sans bibliothécaire ni archiviste en titre dans ses équipes. Pour un chef d’orchestre risquant sa vie dans l’incendie du 25 mai 1887 – Jules Danbé – afin de sauver un maximum de partitions et en particulier les manuscrits (dont celui du Roi malgré lui de Chabrier), combien de directeurs et d’artistes quittèrent leurs fonctions en emportant comme souvenirs des partitions, des maquettes, des imprimés, des costumes… Il en résulte aujourd’hui une extraordinaire fragmentation des fonds, chez des particuliers et dans les collections publiques.

À la Bibliothèque nationale de France

Archiviste de l’Opéra à partir de 1866, Charles Nuitter y apporta de la Salle Ventadour, occupée par l’Opéra Comique de 1829 à 1832, un ensemble de sources qui remontaient jusqu’au XVIIIe siècle. Cette collection fut enrichie par le don effectué par Émile Perrin, qui dirigea l’Opéra Comique de 1848 à 1857. 
La Bibliothèque-musée de l’Opéra fut rattachée à la Bibliothèque nationale de France en 1935, puis au département de la Musique, à la création de celui-ci en 1942. Les archives administratives de l’Opéra Comique furent dès lors récupérées par les Archives nationales, tandis que la Bibliothèque-musée conservait ses archives artistiques. Ce dernier fonds s’est enrichi pendant la réunion de l’Opéra Comique avec l’Opéra, de 1939 à 1972. Il comporte partitions, manuscrits, maquettes de décors et de costumes. 
Dans les départements BnF de la Musique et des Arts du spectacle, bien des archives de l’Opéra Comique ont rejoint les collections sans qu’il ait été créé de fonds spécifiques. Seule une lecture éclairée des cotes permet d’identifier ce qui vient de l’Opéra Comique.

Aux Archives Nationales

Aux Archives nationales, on distingue les sources produites par l’Opéra Comique (sous-série AJ/13) et celles produites par les administrations de tutelle de l’État (sous-séries F/18 et F/21). L’ensemble, qui porte sur des aspects institutionnels, économiques, sociaux et artistiques, va du XVIIIe siècle à nos jours. Y figurent un millier de livrets manuscrits et les procès-verbaux de censure qui renseignent sur la vitalité du répertoire. 

Pour aller plus loin

Deux autres institutions comptent dans la reconstitution de ces trois siècles d’histoire culturelle. Au Centre national du costume de scène (CNCS) à Moulins ont été déposés, à sa création en 2006, des costumes produits par le théâtre aux XIXe et XXe siècles : ils figuraient dans les collections de l’Opéra et de la BnF et sont dûment cotés Opéra Comique. 

À la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (BHVP), une collection de livrets de mise en scène et de photographies des XIXe et XXe siècles permet de reconstituer la dimension visuelle des spectacles du passé. Ces documents sont arrivés là en 1969 avec toute la bibliothèque de l’Association de la Régie Théâtrale (A.R.T.) : fondée en 1911, cette association à vocation d’abord sociale sembla vite plus appropriée que n’importe quelle structure de l’État pour accueillir les archives des directeurs et régisseurs de scène, quelles que soient les scènes.
Régulièrement, d’autres lieux s’avèrent détenir des archives du théâtre. La Maison des Artistes de Couilly-Pont-aux-Dames, propriété de la Mutuelle nationale des Artistes (et qui est toujours une maison de retraite, créée par Constant Coquelin de la Comédie-Française), conserve dans ses réserves les collections et objets personnels d’artistes comme Jean Périer, créateur du Pelléas de Debussy. 
Le Centre des monuments nationaux (CMN) détient de nombreuses photographies de spectacles de l’entre-deux guerres et de l’Occupation dans le fonds photographique de Jean et Albert Séeberger, conservé au département des ressources documentaires. Enfin, le château de Castelnau-Bretenoux, géré par le CMN, conserve un fonds de documents lié à Jean Mouliérat (1852-1932), ténor de l’Opéra Comique.

Les chantiers de numérisation

L’Opéra Comique s’est efforcé, avec le soutien de la Mission des Archives du Ministère de la Culture et de la Communication, de mobiliser ces institutions afin de valoriser ces fonds, autre façon de faire rayonner l’institution. 
À la BnF, plusieurs chantiers ont été ouverts, dont le dépôt et la numérisation des archives audiovisuelles du théâtre, avec la création d’un fonds spécifique au département de l’Audiovisuel, et la préparation collégiale de l’exposition « Carmen et Mélisande, drames à l’Opéra Comique » produite au Petit Palais en 2015. 
Avec les Archives Nationales, un partenariat s’est noué en 2011-2012 à la faveur du plan national de numérisation du patrimoine et de la création porté par le Ministère de la Culture et de la Communication. Lauréat en 2013, l’Opéra Comique a fait numériser ses archives artistiques, consultables en ligne depuis 2014 sur la base de données Dezède consacrée à la chronologie des spectacles en France (voir ci-dessous).
À la BHVP, le Palazzetto Bru Zane, partenaire de longue date de l’Opéra Comique, finance le catalogage et la numérisation des livrets de mises en scène lyriques. 
Enfin, le CNCS a présenté, durant une bonne partie de l’année 2015, l’exposition « L’Opéra Comique et ses trésors » afin de révéler son art du costume au public, mobilisant les chercheurs autour de la réalisation de son catalogue.

 


Nos archives numérisées sur la base de données Dezède

Consulter les archives numérisées

Troisième plus ancienne institution théâtrale de France après l’Opéra de Paris et la Comédie-Française, l’Opéra Comique a produit au Siècle des Lumières un répertoire qui s’est largement diffusé en région et à l’étranger. Cependant, contrairement à ses deux aînés, il n’a jamais pu centraliser ni traiter ses archives. Elles sont aujourd’hui dispersées entre différents lieux.

archives-carmen.pngDepuis 2007, l’Opéra Comique sous l’impulsion de Jérôme Deschamps poursuit l’objectif de permettre au public français de se réapproprier son patrimoine et son répertoire.
Dans cet esprit, notre institution a répondu au plan de numérisation financé par le Ministère de la Culture, en vue de numériser ses archives. C’est ainsi que 24 000 images issues de documents conservés aux Archives nationales et à l’Opéra Comique sont aujourd’hui enfin mises à la disposition du public. C’est par le biais du portail numérique Dezède que ces images sont désormais consultables.

Ce travail de presque deux ans a notamment a été possible grâce au soutien de donateurs qui ont participé à l’opération 300 ans-300 parrains et que nous tenons à remercier ici.

Parmi les archives ainsi numérisées se trouvent actuellement :
pour la période de 1800 à 2007 : Livrets manuscrits, dossiers de censure, affiches, dessins, gravures et photographies 
pour la période de 1911 à 2007 : Programmes de salle et brochures de saison

 

La majeure partie des archives numérisées concernent l’activité artistique de l’institution : elles permettent la reconstitution de la programmation saison après saison. Restent à numériser deux autres ensembles d’archives portant sur l’architecture des salles et sur la vie administrative.

Dezède est un portail « open source » et un outil de recherche et de valorisation de l’histoire des spectacles, conçu par trois enseignants-chercheurs : Joann Élart, Yannick Simon et Patrick Taïeb, musicologues aux universités de Rouen et Montpellier III. Toutes les éditions sont expertisées et validées par des chercheurs spécialisés. Le travail de numérisation a été réalisé par la société Archimaine.

 

Remerciements :

mcc-logos13-14.jpgarchivesnationales-logo.png

Madame Jeannine Desplobins, Madame Anne Sautereau et M. Zoummeroff, donateurs d'archives

dezede-logo.pnguniversite_de_rouen-logo.pnglogo_cnrs2.pnglogo_ircl-dezede.pnglogo_universite_montpellier.png

Les parrains de l'opération 300 ans - 300 parrains

 

Photos: 

Les parrains

Ils ont apporté leur soutien à l’Opéra Comique lors de l'opération 300 ans - 300 parrains. Qu’ils en soient ici remerciés !

Monsieur Franck ABBADIE
Monsieur Martin AJDARI
Monsieur Claude AMARDEIL
Monsieur Bernard AUBERGER
Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN
Monsieur Claude BAJ
Madame Michèle BARBUT
Monsieur Jean-Christophe BAUDEQUIN
Monsieur Didier BERTRAND
Monsieur Gilles BENOIST
Monsieur Philippe BLAY
Monsieur Thierry BODIN
Madame Nathalie BOIS-MONIER
Madame Marie-Christine BONNEFOND
Monsieur et Madame Christophe BONNET
Monsieur Jacques BOUHET
Monsieur Bernard BOURDIER
Madame Véronique BOUTRY
Madame Elise CABROL
Monsieur Bernard CABUS
Monsieur Michel CAMOZ
Monsieur Gilles CARDON
Monsieur Dominique CARREL-BILLARD
Monsieur Placido CARREROTTI
Madame Dominique CAVIER
Monsieur Jacques CELLARD
Monsieur Valentin CHANTEREAU
Monsieur Eric CHAPAL
Madame Françoise CHERIOUX
Monsieur Nicolas COSSON
Monsieur Jean-Francois COTE
Madame Armelle COUSIN
Monsieur Gérard COUTURIER
Monsieur Patrice CRETE
Monsieur Matthew CUSH
Monsieur Denis DAGRON
Madame Kériane DAMIENS
Monsieur Frédéric DAVIAS
Madame Chantal DECKHERR
Monsieur Gérard DEDIEU ANGLADE
Monsieur Jacques DE LASSUS
Madame Victoire DE MARGERIE
Madame Marie DELBET
Monsieur et Madame Anne & Laurent DIOT
Monsieur Michel DOUZIECH
Monsieur Max DRAPIER
Monsieur Jean-François DUBOS
Madame Josiane DUMESNIL
Monsieur Dominique DUPASQUIER
Monsieur Emmanuel DUPUY
Monsieur Philippe-Henri DUTHEIL
Monsieur et Madame Mickael ELLMANN
Madame Valérie ESNAULT
Monsieur Jean-Paul ETTORI
Monsieur Charles-Henri FILIPPI
Monsieur Richard FLAHAUT
Monsieur Charles FOUSSARD
Madame Sylvie FRONTEZAK
Monsieur Jean GALLET
Monsieur Christophe GENEAU
Monsieur Didier GENTIL
Monsieur Cyril GERMAIN
Monsieur Christian GIACOMOTTO
Monsieur Julien GIRARD
Monsieur Jean-Pierre GRENIER
Monsieur Gilbert GUICHENEY
Monsieur Jean-Paul GUIHAUME
Monsieur Claude GUILLIER
Madame Nadia HARFOUCHE
Monsieur et Madame HENRIQUET
Monsieur Daniel HERY
Madame Rita Elisabeth HURIGUCHI
Monsieur Guillaume JABLONKA
Monsieur Vincent JARRIGE
Monsieur William KADOUCH-CHASSAING
Monsieur Jérôme KOHLER
Madame Sylvie LAURENT
Monsieur Hubert LAVALLART
Monsieur Eric LE GENTIL
Monsieur Bernard LE MASSON
Monsieur Bertrand LEMESLE
Madame Martine LEMOYNE
Monsieur Francois-Xavier LENOIR
Monsieur Hervé LENOIR
Monsieur Robert LEQUEMENT
Monsieur Yann LE STRAT
Monsieur Pierre LIGNEE
Monsieur Christophe LOPVET
Monsieur Michel MADSAC
Madame Françoise MAGNA
Monsieur Bruno MANIGAUT
Monsieur Guillaume MARCHAND
Monsieur David Pierre MARQUET
Madame Elisabeth MAZUIR
Madame Ishtar MEJANES
Madame Léone-Noëlle MEYER
Monsieur Jean-Pierre MEYERS
Madame Isabelle MONGOUR
Monsieur Roland MOR
Monsieur Christian MOREL
Madame Jacqueline MULLER
Monsieur Jean-Pierre NOLOT
Monsieur Wilfrid PAQUIET
Madame Isabelle de PENGUERN
Madame Laure PEREIRE
Monsieur Christian PETITJEAN
Monsieur Stephen POTTER
Monsieur Claude PRIGENT
Madame Aline REMOVILLE
Monsieur Gérard ROBERT
Monsieur Alain ROUSSEL
Madame Nathalie SAUVANET
Monsieur Jan SCHÜNEMANN
Monsieur Jean-Marc SOLIGNAC
Monsieur Marti STEWART
Monsieur Staffan STROMBERG
Madame Lynn SULLIVAN
Madame Caroline THEOPHILE
Monsieur Patrick VAN EFFENTERE
Madame Françoise VERNOTTE
Monsieur et Madame Anne et Francois VICQ-APPAS
Madame Anne-Marie VIGOUREUX
Monsieur François-Xavier VILLEMIN
Monsieur Jean-Pierre WELSCH