Baptiste Klein

Baptiste Klein

CRÉATION VIDEO DU TIMBRE D'ARGENT

Après des études d’arts plastiques à l’Université de Paris VIII, Baptiste Klein continue ses études à Montréal à l’Université de Montréal et Concordia. Après deux ans au Québec, il revient en France avec une Maîtrise en photo et vidéo. Il commence à travailler dans le milieu audiovisuel avant de se diriger vers la création vidéo dans le spectacle vivant. Depuis 2005, il met au service de metteurs en scène ses compétences de vidéaste. Il participe à la création de Namasya de Shantala Shivalingappa en 2007 qu’il retrouve en 2013 pour une nouvelle création chorégraphique Sangama. En danse, il participe aux deux dernières créations de José Montalvo, Orphée et Don Quichotte du Trocadéro en 2009 et 2012 ainsi qu’en 2013 à la création de An Amerikkkan Dream de Babacar Cissé. Au théâtre, il participe à la création de Memories from a missing room de Marc Lainé en 2011 ainsi que Vanishing Point en 2015 et Les lettres d’amour de David Bobée en 2016. En 2011, il conçoit la scénographie vidéo du spectacle Nouveau Roman de Christophe Honoré et en 2016 celle de Lucia di Lammermoor à l’Opéra de Nancy. En parallèle, il continue à travailler sur des projets personnels autour de l’image et met en scène sa deuxième pièce dansée, I.R.L., en 2016, après Les autres avec Natacha Balet en 2013.