Quand la Maitrise rencontre le Paris Mozart Orchestra

19 Mai 2017

Entre Claire Gibault, directrice musicale du Paris Mozart Orchestra, et Sarah Koné, directrice artistique de la Maîtrise Populaire de l’Opéra Comique, l’histoire d’amitié est déjà longue.

Tout a commencé il y a près de 20 ans à la Maîtrise de l’Opéra de Lyon. En 1996, lorsque Sarah Koné y fit son entrée, c’est Claire Gibault qui en assurait la direction de chœur. Dix ans plus tard, la petite maîtrisienne créait alors la Compagnie Sans Père, aujourd’hui devenue la Maîtrise Populaire de l’Opéra Comique. Liées par l’amour de la transmission du chant, il paraissait normal que leurs projets se rencontrent aujourd’hui.

Pour les enfants de la Maîtrise, ce concert est une grande première : il s’agit de leur toute première performance avec un orchestre professionnel et sous la direction d’une cheffe d’orchestre de renom. Dans le cadre du projet d’éducation artistique et culturelle « Un Orchestre dans mon Bahut », 800 élèves de collèges et lycées des académies de Créteil et Versailles étaient invités à assister à un concert Mozart & Mendelssohn interprété par le Paris Mozart Orchestra avec les solistes de la Maîtrise, le baryton Guillaume Andrieux et la soprano Makeda Monnet.

Futurs potentiels chanteurs professionnels, les maîtrisiens solistes ont été retenus sur audition. Après deux répétitions intenses avec l’orchestre, ils ont enchaîné avec deux concerts. C’est donc à un rythme effréné que Marius, Chimène et 4 autres jeunes chanteurs ont découvert leurs rôles pour donner la réplique à Papageno (Guillaume Andrieux), l’oiseleur de La Flute enchantée. Et comme le hasard fait bien les choses, Guillaume Andrieux a lui aussi été un élève de Claire Gibault au sein de la Maîtrise de l’Opéra de Lyon.

Certains petits chanteurs deviennent grands un peu plus vite que les autres, à l’image de Marius qui sera à l’affiche de Miranda cet automne à l’Opéra Comique, et de Chimène qui interprètera le rôle-titre de la comédie musicale Annie, spectacle de fin d’année de la Maîtrise qui se jouera sur la scène de Favart les 23 et 24 juin prochains.

Quant à la collaboration entre la Maîtrise Populaire de l’Opéra Comique et le Paris Mozart Orchestra, il est fort probable qu’elle ne s’arrête pas là !

En savoir plus sur la Maîtrise populaire

A ne pas manquer : Annie les 23 et 24 juin 2017 à 20h

La Maîtrise Populaire de l’Opéra Comique présente son spectacle de fin d’année, Annie, une comédie musicale de Thomas Meehan, Charles Strouse et Martin Charnin créée en 1977 à Broadway.

Tarifs : 15€ | Tarif réduit pour les - 18 ans : 10€

Réserver